Conakry : des jeunes de Tombolia manifestent pour réclamer leur terrain de football

Des jeunes du quartier Tombolia, dans la commune de Matoto, sont massivement sortis ce samedi, 13 juin 2020 pour réclamer leur terrain de football situé sur l’île de N’Tanpan. Interpellé par les protestataires, Mamadouba Toss Camara, le maire de la commune, a réussi à ramener le calme tout en promettant de mener le combat jusqu’à la satisfaction de leurs revendications, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Éprouvés par le manque d’infrastructures sportives, de cimetière et de lieux de loisirs dans leur quartier, des jeunes de Tombolia ont fait une marche pacifique ce samedi. Ils sont partis de Tombolia Plateau jusqu’à l’île de N’Tanpan, où un espace leur a été octroyé pour servir de terrain de football. Mais jusque là, aucune activité n’a été réalisée et les jeunes accusent le chef de quartier d’avoir vendu le domaine à un particulier.

Aly Traoré, porte paroles des jeunes de Tombolia

Aly Traoré, porte parole des manifestants, est revenu en détails sur les raisons de cette colère. « Nous avons remarqué qu’il y a une île dans notre quartier qui a été aménagée pour habitation. Nous avons demandé que nous ayons un terrain de football parce que tous les terrains connus de Tombolia nous ont été dépossédés. Nous n’avons jamais eu de maison des jeunes, nous n’avons pas de cimetière digne de nom. Nous avons mobilisé les jeunes pour sortir réclamer notre terrain de football, notre maison de jeunes, notre cimetière et voire nos mosquées. Ce sont des lieux que nous devons avoir dans notre quartier. Nous sommes sortis pour dire au maire de nous restituer ce qui nous revient de droit. Ils nous ont parlé d’un premier terrain et après on n’a rien vu. Cette fois-ci, nous voulons les papiers du terrain et faire le remblayage pour que nous soyons en possession de notre terrain de football. Le chef de quartier n’est quasiment pas impliqué dans la situation des jeunes. Nous voulons simplement que monsieur le maire prenne cette revendication et essaye de remplacer notre chef de quartier qui est trop vieux et dormant », a-t-il lancé.

Mamadouba Toss Camara, maire de Matoto

Après avoir écouté le cri de cœur des manifestants, Mamadouba Toss Camara, maire de Matoto, a d’abord rassuré les jeunes que le terrain de football n’est pas vendu, contrairement aux rumeurs. « Pour certains, ce terrain de football est vendu. Et, moi en tant qu’autorité, quand je suis venu pour prendre des informations non seulement liées à cette situation, j’ai fini par comprendre que ce sont des spéculations mensongères. Donc, il fallait qu’on soit là pour éclairer la lanterne de tout le monde et de faire comprendre que tous les équipements qui ont été demandés par la jeunesse existent. Mais, il y a une seule incompréhension, aujourd’hui les jeunes réclament un terrain de football mais on n’a pas d’autres activités sportives telles que le Basket-ball, le Volley-ball et le Handball. On préfère un complexe sportif pour épargner les populations de futures colères et délocaliser un terrain de football communal en dehors de la cité », a annoncé le maire.

En ce qui concerne la question de cimetière, Mamadouba Toss entend faire des démarches au près de l’entrepreneur en charge d’effectuer des travaux sur l’île de N’tanpan. « Déjà, il y a un cimetière qui existe, il s’agit de voir si la superficie est petite. Donc, on va plaider, toujours plaider au près de l’entrepreneur afin qu’il puisse nous donner suffisamment d’espace pour le cimetière parce que comme vous le savez, c’est le dernier logement de tout être humain sur terre. Je pense qu’on va essayer de rentrer en contact avec l’entrepreneur, faire en sorte que le cri de cœur des citoyens soit pris en contact », a promis le maire.

Selon nos informations, les travaux de construction de logements en cours sur l’île de N’tanpan s’inscrivent dans le cadre de la promotion immobilière prônée par le président Alpha Condé.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tel: 620 21 39 77/ 662 73 05 31

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS