Madame Fatoumata Bineta Diallo

Mariée et mère d’une petite fille, Madame Fatoumata Bineta Diallo est un produit de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry. Elle fait partie des dix premiers directeurs administratifs et financiers (DAF) nommés en 2013 par le président de la République dans le cadre de « la féminisation et le rajeunissement » de la fonction publique. Et, jusque-là, elle était la « cheffe de la division des affaires financières » au ministère de l’éducation nationale et de l’Alphabétisation, avant d’être nommée avant-hier, Samedi 20 juin 2020, au ministère des Transports, en tant que Directrice Générale de la « Société Navale guinéenne ».

Riche d’une longue expérience académique et professionnelle, Bineta (comme l’appellent affectueusement ses amis) a fait ses études primaires à Dakar, la capitale du Sénégal. Mais, c’est en Guinée, au collège-Lycée Nelson Mandela de Conakry, qu’elle a fait ses études secondaires. En 1996, elle décroche haut la main le BEPC. Puis, en 1999 et en 2000, elle aborde respectivement le « Baccalauréat première et deuxième partie ». Elle arrache avec fierté et bravoure son ticket d’entrée à l’université. Et, pour l’occasion, c’est à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry (UGANC) qu’elle a été orientée. Ainsi, elle fréquente, de 2000 à 2004, la faculté de Droit, des sciences économiques et de gestion.

Au terme de ses études supérieures à UGANC, Fatoumata Bineta Diallo obtient un diplôme de « Maitrise » en sciences économiques. Mais, pendant qu’elle était encore sur le banc de l’université, la brave fille qu’elle était a tenté, parallèlement à ses études, d’intégrer le monde professionnel. Ainsi, elle s’est dégotée en 2003 un stage de formation à la BICIGUI (Banque International pour le Commerce et l’Industrie de la Guinée). Au terme de cette formation qui a duré du 31 août et 30 septembre, Bineta Diallo quitte la BICIGUI avec une « Attestation de Stage » en main.

Après ses études supérieures, Fatoumata Bineta Diallo ne s’est pas contentée de sa « Maitrise ». Très avide de connaissance, elle s’est plutôt engagée dans une course pour des études postuniversitaires. Des études qui l’ont conduite au Sénégal où au même moment, elle fréquente le milieu professionnel pour mettre en pratique sa connaissance.

A Dakar, Bineta obtient un « Master » en 2005, au terme d’une année d’études en « Commerce et Management des affaires internationales ». Ainsi, du 23 janvier au 23 mars 2006, elle effectue un stage à la direction commerciale du Port autonome de Dakar. Elle en sort avec une « Attestation ». Puis, du 18 janvier au 19 février 2007, elle fait aussi un stage à la Société Générale de Banques au Sénégal. Là, également, elle obtient une « Attestation » au terme de son stage.

Apparemment bien intégrée à la vie dakaroise, Fatoumata Bineta Diallo multiplie sans répit les formations dans la capitale sénégalaise. Du 03 au 30 juillet 2007, elle fait une formation en Anglais à l’Institut Sénégalo-Britanique d’enseignement de l’Anglais (ISBEA). Elle renouvelle cette formation, au sein du même institut entre le 06 et le 31 août 2007. Et, pour chacune de ces deux formations, elle obtient une « Attestation ».

De retour en Guinée, Bineta Diallo intègre le service administratif et financier de la société « Wabil International SUARL » pour un stage qui a duré du 1er novembre 2008 au 28 février 2009. Ce stage là aussi sera sanctionné par une « Attestation ».

Avec sa modeste connaissance, sa ténacité, son courage et sa capacité d’intégration qui force l’admiration, Fatoumata Bineta Diallo intègre la Banque Africaine de Développement Agricole et Minier de Guinée (BADAM). Et, le 15 octobre 2010, elle obtient un contrat à durée indéterminée (CDI) avec ladite Banque.

Infatigable et déterminée à apprendre, malgré son travail à la BADAM, Bineta Diallo se lance dans une mosaïque de formations pour consolider son savoir. Ainsi, du 17 au 22 mars 2014, elle suit une formation en « Programmation financière et TOFE » à CIFOPE, un Institut de formation pour le développement. Et, au mois d’Avril de la même année et au sein du même institut (CIFOPE), elle effectue une autre formation en « Elaboration, Préparation et Exécution du budget de l’Etat et Reddition des comptes ». Elle obtient un certificat pour chacune des deux formations.

En 2013, elle est nommée cheffe de la division DAF au ministère du Tourisme et de l’Hôtellerie. Un poste qu’elle va occuper jusqu’en 2015, date à laquelle Bineta Diallo changera de département à la suite d’un décret du président de la République la nommant dans les mêmes fonctions au ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation.

Tout en assumant fièrement ses fonctions au sein de ce département de l’éducation, Fatoumata Bineta Diallo se lance dans une autre aventure de formations. Ainsi, du 28 août au 08 septembre 2017, elle suit une formation en « Gestion des réformes financières » à SETYM International à Boston (aux Etats-Unis) et sort avec une « Attestation ».

Après le pays de l’Oncle Sam, Bineta se rend à l’hexagone. Là-bas, du 08 au 15 décembre 2017, elle participe à une formation sur la « LOLF et ses modalités de mises en œuvres à l’institut FORHOM de Paris.

De retour en Guinée, elle effectue, du 19 février au 03 mars 2018, une formation en « Passation et Régulation des marchés publics » à l’institut du programme d’appui à la réforme des finances publiques (PARFIP). Au sein du même institut et au cours de la même année, Bineta Diallo suit aussi une formation en « Prospection, Planification et Programmation » (du 16 au 24 avril) et une autre formation en « Budgétisation » (du 30 avril au 11 mai). Et, pour chacune de ces formations, elle obtient une attestation.

C’est donc avec toute cette expérience que Fatoumata Bineta Diallo va quitter son poste de cheffe de la division des affaires financières qu’elle occupait depuis 2015 au ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation pour rejoindre la Société Navale de Guinée qu’elle a désormais la lourde charge de diriger.

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin