La pandémie liée au nouveau Coronavirus (Covid-19) continue sa progression en République de Guinée. Du mois de mars dernier à hier, vendredi 26 juin 2020, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS) estime à 5 260 les cas positifs et à 4 155 les personnes guéries. Mais, la lenteur des résultats des tests de dépistage fait que beaucoup de citoyens qui ignorent leur état font circuler le virus souvent indépendamment de leur volonté, même après avoir fait le test…

Dans la soirée d’hier, vendredi 26 juin 2020, un chauffeur venu de Conakry a été confirmé positif au Coronavirus, alors qu’il était déjà arrivé dans la sous-préfecture de Tokounou, située à environ 100 kilomètres de la commune urbaine de Kankan, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans cette préfecture de la Haute Guinée.

Comme c’est souvent le cas, ce conducteur d’un minibus avait fait son test à Conakry. Mais, les résultats ayant retardé, il s’est rendu à Tokonou où il apprendra la mauvaise nouvelle…

Joint au téléphone par Guineematin.com, monsieur Abdoulaye Kourouma, le sous-préfet, a indiqué que c’est l’ANSS qui a communiqué les renseignements du chauffeur et informé les autorités sanitaires de Kankan de son état. « Ils ont communiqué les coordonnés de son véhicule au syndicat. C’est à travers ces informations qu’ils ont su qu’il est venu à Tokounou pour le marché hebdomadaire. Il a passé la nuit dans son véhicule. Et, quand on l’a appelé, il est venu paisiblement se présenter… ».

Finalement, on apprendra que le chauffeur a immédiatement été évacué à Conakry et les lieux ont été désinfectés par les services sanitaires.

A suivre !

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin