Une voiture de transport en provenance de Mamou pour Conakry a été la cible d’une attaque ce mardi, 7 juillet 2020. Des coupeurs de route ont tiré sur le taxi, blessant un passager. Ils ont réussi à emporter deux sacs dont un contenant de l’argent, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé dans la ville carrefour.

L’attaque a eu lieu à 10 kilomètres de la commune urbaine de Mamou. Selon le chauffeur, maître Ibrahima Diallo, alias sénégalais, ce sont deux individus armés, circulant en moto, qui ont ouvert le feu sur sa voiture.

Maitre Ibrahima, dit Sénégalais

« Je partais à Conakry ce matin. Arrivé à Diarabaka, je me suis rencontré avec deux individus qui étaient sur une moto de marque TVS. Dès que je suis passé, l’un d’entre eux a tiré quatre fois sur le pneu arrière de ma voiture, avant de tirer sur un passager qui était dans le coffre. J’ai accéléré pour jusqu’à Holo, je me suis garé à côté d’un camion et nous sommes descendus précipitamment de la voiture pour nous réfugier en brousse. Les bandits sont venus nous dépasser. Quelques temps après, ils sont revenus, ils ont trouvé le passager sur lequel ils ont tiré sur les lieux. Ils ont retiré son sac contenant de l’argent et ont pris un autre sac qui se trouvait sur la voiture », a témoigné le chauffeur.

Après le départ des coupeurs de route, le chauffeur et ses passagers sont sortis de la brousse. Ils se sont embarqués pour retourner à Mamou. Le blessé a été conduit à l’hôpital régional pour des soins. « Nous demandons aux autorités de nous aider, parce que nous sommes toujours victimes d’attaques. Il n’y a même pas une semaine, une voiture qui a été attaquée à Bantanworo. Nous demandons aux autorités de nous protéger, de nous sécuriser », a lancé maître Ibrahima Diallo.

De Mamou, Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com

Tel. 625698919/657343939

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin