Dr Alpha Mamadou Baldé, ancien député uninominal de Tougué

Malgré les lourdes peines de prison prononcées le mardi dernier, 07 juillet 2020, par la Justice de Paix de Tougué contre les sieurs Alhassane Diallo, Oumar Diallo (en fuite) et Ibrahima Baldé, renvoyés devant le Tribunal pour vol de bétails et complicité, les éleveurs propriétaires des têtes de bœufs objets de soustraction frauduleuse ont déclaré être non satisfaits de la prestation de leur avocat, maître Thierno Souleymane Baldé qu’ils avaient recruté pour les besoins de ce procès, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

L’honorable Dr Alpha Mamadou Baldé, ancien député uninominal de la préfecture de Tougué est l’une des plus grosses pointures de la partie civile qui avait recruté maître Thierno Souleymane Baldé pour les besoins de ce procès intenté contre les sieurs Alhassane Diallo, Oumar Diallo (en fuite), Ibrahima Baldé et leurs présumés complices devant la Justice de Paix de la localité.

Me Thierno Souleymane Baldé

S’exprimant en sa qualité partie civile dans la matinée de ce jeudi, 09 juillet 2020, sur les antennes de GPP FM Foutah, une radio privée locale, l’ancien parlementaire de l’opposition n’est pas allé du dos de la cuillère pour déclarer que l’avocat n’a pas été à la hauteur de la confiance placée en sa personne dans cette bataille judiciaire contre un réseau de voleurs de bétail soupçonné d’être soutenu dans les sphères de l’administration locale. Il estime que l’avocat Maître Thierno Souleymane Baldé n’a pas pris le temps nécessaire pour mener des enquêtes appropriées jusque dans les localités où les bandits ont été arrêtés, en vue de savoir les circonstances dans lesquelles ils ont été arrêtés et identifier éventuellement de probables complices.

Pour Dr Alpha Mamadou Baldé, l’avocat de la partie civile Maître Thierno Souleymane Baldé est arrivé dans la préfecture de Tougué, la veille de la tenue du procès. Ce qui était court, à son sens, pour que l’intéressé maîtrise tous les contours du dossier avant l’audience publique.

Ce sentiment de déception de l’ancien député uninominal de Tougué est largement partagé par le président de l’Union Préfectorale de la Filière Viande et Bétail, Thierno Oumar Baldé qui ne comprend pas comment le juge, Souleymane Kouyaté a-t-il fait pour asseoir sa conviction dans deux affaires similaires assorties de décisions différentes.

Son problème, c’est de savoir que dans une autre affaire de vol de chèvres, le principal accusé que la justice a trouvé coupable des faits qui lui sont reprochés a été condamné à 5 ans de prison ferme, alors que le sieur Alhassane Diallo reconnu coupable de vol de 8 têtes de bœufs, lui, a été condamné à seulement 3 ans de prison ferme.

La partie civile, dans son ensemble, tient avec des pincettes cette histoire de 60 millions de francs guinéens que le Tribunal a infligés à Alhassane Diallo à titre de dommage et intérêt à lui verser.

A ce sujet, l’honorable Dr Alpha Mamadou Baldé se demande d’ailleurs où est-ce que les bandits qui ont été condamnés dans cette affaire vont-ils prendre pour payer cet argent.

Tous les intervenants ont indiqué qu’ils ne sont toujours pas convaincus de l’innocence du maire de la commune rurale de Kollet, Ibrahima Kaba Baldé, même si, pour le moment, ils ne disposent pas d’éléments matériels pouvant prouver la culpabilité de l’élu de la collectivité rurale.

Enfin, le président de l’Union Préfectorale des Éleveurs de Tougué, Thierno Oumar Baldé et l’ancien parlementaire de l’opposition guinéenne, l’honorable Dr Alpha Mamadou Baldé ont tour à tour annoncé sur les ondes l’intention de la partie civile de recruter un autre avocat en vue de renforcer Maître Thierno Souleymane Baldé pour porter cette affaire devant la Cour d’Appel de Conakry.

Aux dernières nouvelles, les bailleurs qui ont mobilisé les fonds pour recruter un avocat en faveur des éleveurs de Tougué ont décidé de réduire sensiblement le montant des honoraires qu’ils avaient convenu avec l’avocat Maître Thierno Souleymane Baldé.

A suivre !

De Labé, Idrissa Sampiring Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin