N’fansoumane Touré, préfet de Kindia

Près de deux semaines après avoir été testé positif au coronavirus, le préfet de Kindia est déclaré guéri. Il est sorti du centre de traitement et a regagné sa résidence. Peu après sa sortie du CREMS de Pastoria, N’Fansoumane Touré a accordé un entretien à un groupe de journalistes, dont un correspondant de Guineematin.com dans la préfecture, ce vendredi 17 juillet 2020. Il a exprimé sa joie d’avoir pu vaincre la maladie, tout en rendant hommage aux agents de santé qui se sont occupés de lui.

« Dieu merci, je vais mieux et je suis maintenant à la maison après le deuxième test négatif. Je vais enfin pouvoir reprendre une vie normale après mon confinement à la maison, parce qu’il nous est recommandé de rester à domicile pendant une semaine où deux semaines… Je rends hommage aux agents du centre de recherche en épidémiologique, microbiologie et soins médicaux (CREMS) de Pastoria, qui se battent nuit et jour pour sauver des vies », a déclaré l’autorité préfectorale.

Mais, le préfet de Kindia sort avec une grande préoccupation. Il s’agit de l’abandon des mesures barrières dans la préfecture. Le lavage des mains, le port de masque, la distanciation sociale, rien n’est plus respecté aujourd’hui à Kindia. Et, N’Fansoumane Touré souhaite que cette situation change le plus rapidement possible. « Lorsque j’étais au CREMS, une partie de mon cœur est restée avec tous les Kindiakas et ma famille que j’ai laissée derrière moi.

Mais surtout ma population, car lorsque je passais au grand marché, je constatais que sur 100 personnes, il n’y a pas plus de 5 qui portaient un masque. Et ça, c’est une préoccupation majeure pour moi. Alors comme je suis là pour elle (la population), je voudrais leur dire de ne pas lâcher les mesures barrières. Et vous les journalistes et nous autorités, nous devons les ramener le plus vite que possible à la conscientisation. Car cette affaire pandémique doit être la préoccupation de tous les Guinéens », a-t-il indiqué.

Le préfet promet dès après son confinement, d’organiser des campagnes de sensibilisation pour amener les citoyens à respecter strictement les mesures barrières à Kindia. Cela, afin de couper la chaîne de contamination du coronavirus dans la préfecture.

De Kindia, Mohamed M’Bemba Condé pour Guineematin.com

Tél. : 628 51 88 88

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin