Un bébé de deux mois a disparu dans la nuit du samedi au dimanche, 26 juillet 2020, dans la commune urbaine de Mandiana. Informée de l’affaire, la police a interpellé la mère du bébé et plusieurs membres de sa famille pour des fins d’enquête, a appris Guineematin.com à travers son correspondant dans la préfecture.

Selon Djontan Diakité, la mère du bébé, son enfant a été volé alors qu’elle dormait dans sa chambre. C’est seulement à l’aube, dit-elle, qu’elle s’est rendu compte de sa disparition. « J’étais couchée avec mon bébé, il était entre le mur et moi, c’est à 4 heures du matin que j’ai constaté qu’il a été enlevé. Pourtant, je ne partage ma chambre qu’avec des fillettes », a déclaré la jeune fille.

Saisie de l’affaire, la police a déployé une équipe sur le terrain. Les agents ont procédé à plusieurs interpellations, confie le commissaire Mamoudou Yansané, commissaire central de la police de Mandiana. « On a été informé à 6 heures du matin de l’enlèvement d’un bébé de 2 mois au quartier Noumoulou. La mère du bébé s’appelle Djontan Diakité, 18 ans, célibataire, élève en classe de 8ème année, au lycée-collège Pathé Diallo de Mandiana.

Son père s’appelle Salihan Diakité, 22 ans, orpailleur à Mandiana 1.Sur le terrain, nous avons interpellé la mère du bébé ; son père, Lamine Diakité ; sa mère, Fanta Diakité ; sa tante paternelle, Aminata Diakité ; et une copine de la fille du nom de Aminata Diakité pour des fins d’enquête », a-t-il indiqué.

Les personnes interpellées se trouvent actuellement au commissariat central de police de Mandiana.

De Mandiana, Mamady Konoma Keïta pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin