Au cours d’une cérémonie de passation de service organisée dans l’actuelle salle des audiences du Tribunal de Première Instance, le gouverneur de région, Elhadj Madifing Diané et certains officiers de police judiciaire ont déclaré garder un bon souvenir de l’ancien procureur, Fallou Doumbouya qui a séjourné pendant 8 mois à la tête du parquet de Labé, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Fallou Doumbouya, ancien procureur de Labé

En passant le service à son successeur, le procureur sortant, Fallou Doumbouya a vivement exprimé son témoignage de reconnaissance à ses anciens collaborateurs à Labé. « A tous mes collègues magistrats de siège, magistrats du parquet, je ne vais jamais vous oublier. Et, je ne vais jamais oublier les greffiers qui nous entourent et autre personnel d’appui. Je vous adresse, au moment de partir, un message d’admiration pour votre engagement et votre détermination, malgré les contraintes sociologiques et culturelles qui empiètent souvent nos missions respectives », a-t-il déclaré.

Poursuivant son intervention de circonstance, Fallou Doumbouya s’est aussi tourné vers ceux qui lui ont tant donné et qui constituent cette équipe rapprochée sans laquelle rien n’aurait été possible avec son bref passage à la tête du parquet de Labé.

« Car, ils sont avec, chacun sa personnalité, les perles inestimables d’une équipe formidable. Je réserve une place particulière aux agents et officiers de police judiciaire, ainsi qu’à l’encadrement de la Maison Centrale qui, au prix de leur vie, ont travaillé, malgré des barrières et ont permis que je puisse suivre le sillon que je m’étais déjà fixé au moment que je prenais fonctions. Sachez que ça a été une bonne leçon pour moi », a-t-il ajouté.

Mention spéciale pour les autorités locales : « mes paroles s’adressent encore à monsieur le gouverneur, Elhadj Madifing Diané ; monsieur le préfet, Elhadj Safioulahi Bah ; à monsieur le maire, Elhadj Mamadou Aliou Laly Diallo. J’ai constaté pendant ce laps de temps que j’ai fait à Labé, il y a des personnalités qui, par leurs statures, leurs hauteurs de vue et leurs déterminations forcent l’admiration » a-t-il fait remarquer.

Colonel Mohamed Lamine Fofana, commandant Compagnie Securité Routière Moyenne Guinée

De leur côté, les officiers de police judiciaire gardent un bon souvenir du procureur sortant. « Vraiment, il nous a donné beaucoup d’expériences techniques de travail en matière judiciaire. Nous le remercions très sincèrement. Et nous prions le Tout Puissant Allah de lui donner longue vie, la santé et la force pour mériter de la confiance placée en sa personne par le chef de l’Etat », a confié le Colonel Mohamed Lamine Fofana, commandant de la Compagnie Sécurité Routière de la Moyenne Guinée.

« Il nous a appris beaucoup de choses. Il a fait en sorte que la Maison Centrale soit sécurisée. N’importe quel problème qui se posait là, vraiment, il prenait le devant. Et ensuite quand il y a eu l’annonce surtout de cette pandémie, il a été le premier à payer des bavettes de lui-même. C’est un excellent procureur que moi je n’ai jamais rencontré », retient le commandant Zaoro Albert Balamou, régisseur de la Maison Centrale de Labé.

Madifing Diané, Gouverneur de Labé

Quand à lui, le gouverneur de région a formulé des bénédictions pour un grand confident. « Je vous ai vu condamner. Je vous ai vu après la condamnation venir chez nous en consultation pour nous exposer des éléments particuliers autour du sujet que vous avez jugé. Cela relève de la grande honnêteté morale. Et vous ne terminez jamais sans faire des propositions. Ces propositions allaient toujours dans le sens du respect de l’inculpé, mais aussi du respect de la justice. J’ai apprécié cela en vous, je prie Dieu qu’Il vous renforce dans cette trajectoire », a souhaité le gouverneur de Labé, Elhadj Madifing Diané pour l’ancien procureur, Fallou Doumbouya.

Durant son bref séjour à Labé, Fallou Doumbouya qui rentre à Conakry pour servir dans les fonctions d’Avocat Général près la Cour d’Appel s’est beaucoup investi pour réduire autant que faire se peut les détentions préventives prolongées à la Maison Centrale.

De Labé, Idrissa Sampiring Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin