Grâce à un appui financier du projet Booster les Compétences pour l’Employabilité des Jeunes (BoCEJ), le ministère de la jeunesse et de l’emploi des jeunes vient de renforcer les capacités de 323 cadres et agents des services centraux et déconcentrés du département à Conakry. La cérémonie de clôture de cette formation a eu lieu hier, jeudi 17 septembre 2020, en présence du chef du département, Mouctar Diallo, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Cette formation, qui a duré deux semaines (du 31 août au 17 septembre 2020), a réuni 323 cadres et agents des services centraux et déconcentrés du ministère de la jeunesse et de l’emploi des jeunes des 5 communes de Conakry. Elle a porté sur 10 thématiques, dont la gestion axée sur le résultat, le suivi et l’élaboration des projets, la vie associative, le leadership et la rédaction administrative, etc.

Elhadj Boubacar Baldé, directeur général du Bureau de Stratégie et du Développement (BND)

A l’occasion de la cérémonie de clôture, le directeur général du Bureau de Stratégies et du Développement (BSD) du ministère de la jeunesse et de l’emploi des jeunes a laissé entendre que cette formation s’est déroulée dans les meilleures conditions. Et cela, grâce à un dispositif de suivi et de contrôle qui a été mis en place, indique Elhadj Boubacar Baldé. « Ce dispositif consistait à superviser les activités pédagogiques par des visites régulières dans les 8 salles de formation, afin de s’assurer que les séances se déroulent normalement, et au besoin, pour apporter des aides.

C’est aussi de suivre et de contrôler les effectifs et les présences des participants et des formateurs au quotidien. C’est aussi, d’organiser chaque jour à partir de 16 heures, une rencontre entre les formateurs et les superviseurs, en vue de tirer les leçons sur les activités de la journée (…) Ce que l’équipe retient de cette grande formation, c’est d’abord le comportement responsable, le grand engouement et l’intérêt porté par les participants cette formation », a-t-il souligné.

Madame Barry Nantenin Diané, porte-parole des formateurs

Les facilitateurs de cette formation, par la voix de madame Barry Nantenin Diané, ont mis cette cérémonie à profit pour exprimer leur reconnaissance à l’endroit du ministère de la jeunesse et de l’emploi des jeunes et au projet BoCEJ, qui ont tout mis en œuvre pour le bon déroulement des travaux. Ils ont recommandé également « la programmation de cette session de formation pour les structures de jeunesse, l’institutionnalisation du pool des formateurs, le renforcement des capacités du pool des formateurs, la dotation en moyens logistiques permettant d’améliorer la qualité de la formation ».

Abdoul Goussi Baldé, porte-parole des participants

De son côté, le porte-parole des participants a remercié tous ceux qui ont facilité l’organisation de cette formation. Selon lui, cet atelier leur a permis d’acquérir plusieurs connaissances. « Au terme de cette formation, monsieur le ministre, nous nous engageons à mettre en pratique ces connaissances acquises en vue d’atteindre l’objectif que vous vous êtes fixé. Monsieur le ministre, c’est le lieu pour nous de vous remercier pour les efforts inlassables que vous fournissez pour l’épanouissement de la jeunesse de notre pays. A cette occasion, nous sollicitons auprès de vous, la pérennisation de telles initiatives », a exhorté Abdoul Goudoussi Baldé.

Présidant cette cérémonie, le ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes s’est félicité de l’organisation pour la première fois d’une telle formation par son département. Mouctar Diallo s’est engagé à démultiplier cette activité au niveau des structures de jeunesse de l’intérieur du pays.

Mouctar Diallo, ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes

« Il est évident qu’après cette formation, le ministère de la jeunesse et de l’emploi des jeunes sera mieux organisé et fonctionnera mieux, sera plus efficace dans le cadre de son travail dans l’atteinte des objectifs qui lui sont fixés dans sa lettre de mission par le Premier ministre, chef du gouvernement, Dr Kassory Fofana. Chaque cadre de mon département travaillera dans la mise en œuvre de la vision du président de la République, le professeur Alpha Condé, consistant à mettre les femmes et les jeunes au cœur de son agenda de développement de la Guinée en tant qu’acteurs et en tant que bénéficiaires. (…) Après cette phase qui a duré deux semaines, nous allons à l’intérieur du pays aussi pour former les cadres de l’administration déconcentrée et bien sûr les responsables de jeunesse et les directeurs des maisons des jeunes sur l’ensemble du territoire national », a annoncé le ministre.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin