Même si sa candidature à la présidentielle du 18 octobre prochain a été rejetée par la Cour constitutionnelle, l’Union Démocratique pour le Renouveau et le Progrès (UDRP) ne baisse pas les bras. Le parti d’opposition, dirigé par Dr Édouard Zoutomou Kpogomou, va accompagner un des candidats en lice et se battre pour qu’il y ait une alternance démocratique. C’est le chargé des questions électorales de la formation politique qui l’a annoncé au cours d’un meeting tenu hier, dimanche 20 septembre 2020, à son siège national, à Conakry, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Selon Norbert Kolita, l’UDRP est déçue mais pas abattue par l’invalidation « pour des raisons politiques » de sa candidature à la présidentielle du 18 octobre 2020. Au lieu de se décourager, les responsables du parti sont plutôt galvanisés par cette décision de la plus haute juridiction du pays dans leur volonté à se battre pour une alternance démocratique en Guinée.

Norbert Kolita, responsable chargé des questions électorales de l’UDRP

« Je vais vous dire que l’invalidation de notre candidature n’a nullement affecté notre parti. Le président de l’UDRP, Dr Édouard Zoutomou Kpogomou, garde le moral très haut. Donc, nous n’allons pas nous asseoir et croiser les bras parce que notre candidature a été rejetée. Des concertations sont en cours au sein des structures du parti à l’intérieur et à l’extérieur du pays, en vue de faire une alliance avec l’un des candidats en lice pour continuer le combat qu’on a commencé », a annoncé l’opposant.

En attendant la signature de cette alliance en perspective, l’UDRP appelle ses militants à aller retirer leurs cartes d’électeurs pour pouvoir « sanctionner » le président sortant lors du scrutin du 18 octobre. « Il est important que chacun de nous accepte de sanctionner Alpha Condé. Ce qu’il a eu à faire, il faut qu’il soit sanctionné. Donc, mobilisez-vous et allez retirer les cartes d’électeurs. Si vous ne retirez vos cartes d’électeurs, j’avoue qu’il sera très facile pour vous de vous exprimer.

Informez les parents au niveau des bases, au niveau des familles et tout le monde d’aller retirer les cartes d’électeurs pour qu’on puisse se débarrasser de cette dictature. Mais, il ne sert à rien d’aller retirer les cartes d’électeurs si vous ne votez pas. Il faut aller voter massivement pour ne pas ouvrir un boulevard à monsieur Alpha Condé pour se tailler 12 ans de dictature. Ceci dit, nous avons la possibilité d’aller voter si nous retirons les cartes d’électeurs », a souligné Norbert Kolita.

L’Union Démocratique pour le Renouveau et le Progrès (UDRP) compte se déployer dans les prochains jours sur le terrain pour aller sensibiliser les citoyens sur la nécessité d’une alternance démocratique, afin d’empêcher la réélection du président Alpha Condé pour un troisième mandat.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tél. : 622919225 / 666919225

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin