Flomo Bamba, frère aîné de feu Roger Bamba

Comme annoncé précédemment, la levée du corps de Roger Bamba (militant de l’UFDG, décédé le 17 décembre dernier en détention à la maison centrale de Conakry) a été organisée hier, vendredi 08 Janvier 2021, à la morgue de l’hôpital national Ignace Deen. Et, à cette douloureuse occasion, Flomo Bamba a rendu un vibrant hommage au « grand homme politique » qu’a été son jeune frère. Il a aussi demandé aux amis, aux proches et à la famille politique de feu Roger Bamba de porter son jeune frère dans leurs prières. Car, il a donné son âme pour le rayonnement de la démocratie en Guinée, rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

C’est avec beaucoup d’émotion que Flomo Bamba a pris la parole pour parler de son jeune frère Roger Bamba qui vient de donner sa vie pour le triomphe de la démocratie en Guinée.

« Je vais vous dire que la mort de Roger est un grand vide. C’est un sentiment de tristesse et de regret que je ressens maintenant. Il est parti très jeune à la fleur de l’âge. Ça m’a vraiment touché en tant que grand frère. Vous me voyez avec mon âge-là, quand on me dit que mon petit frère est parti, c’est vraiment un grand vide. Par rapport à l’autopsie, moi quand je suis venu, on a fait une réunion de famille où on a vraiment demandé à ce que l’autopsie soit faite. Mais, Maître Béa qui avait tout le dossier n’était pas au départ partant avec nous. Quand on a réfléchi, après avoir déposé la demande, on a réfléchi de suivre maître Béa. Donc, on a décidé de surseoir à cette affaire d’autopsie. Roger était un bon jeune frère, un grand homme politique. Il a voulu que la démocratie règne dans ce pays et il s’est battu corps et âme et il a finalement donné son âme pour le rayonnement de la démocratie dans ce pays. Il part aujourd’hui, tout ce que nous pouvons dire, c’est de prier Dieu pour qu’il repose en paix et je sais que Dieu existe. C’est lui qui a donné et c’est lui qui a repris, » a-t-il dit.

Au nom de toute sa famille, Flomo Bamba a remercié Cellou Dalein Diallo et la délégation de l’UFDG qui venus rendre hommage à son jeune frère Roger Bamba.

« Tout ce que nous pouvons dire, c’est de remercier tout le monde, tous ceux qui ont fait le déplacement. De remercier particulièrement le président Cellou Dalein Diallo, remercier particulièrement tous ses amis et de dire à tous, que chacun est venu sur cette terre pour accomplir son destin que Dieu avait déjà tracé. Pour Roger, c’était déjà tracé, Dieu a voulu que ce soit ainsi. C’est Dieu qui a donné et c’est Dieu qui a repris. Je prie tout le monde de rester derrière cette volonté divine. Parce que nul n’est au-dessus de Dieu. Nous disons à son excellence monsieur Cellou Dalein Diallo que nous mettons feu Roger Bamba à sa disposition. Comme il a dit, Roger disait que ma maman à Conakry c’est Hadja, que mon papa c’est Cellou Dalein. Je sais qu’Hadja a perdu un fils et Cellou a perdu un fils. Tout ce que je peux dire, c’est de mettre Roger dans nos prières. Que Dieu lui accorde le paradis céleste pour des siècles et pour des siècles », a prié Flomo Bamba.

A rappeler que Roger Bamba, originaire de la préfecture de Lola, est décédé en détention à la maison centrale à l’âge de 41 ans, dans des conditions qui prêtent encore à confusion. Ce fervent militant de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée laisse derrière lui une veuve et trois enfants (deux garçons et une fille).

Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tel : +224 622 07 93 59

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin