On connaît désormais 16 des 36 ministres qui vont composer le nouveau gouvernement guinéen. Le président Alpha Condé a dévoilé hier, mardi 19 janvier 2021, cette première liste dans laquelle figurent 14 membres de l’ancien gouvernement, qui ont été reconduits à leurs postes. Comment cette décision du chef de l’Etat est-elle accueillie par les acteurs de la vie politique et sociale de Kankan. Quelques-uns d’entre eux ont réagi ce mercredi au micro du correspondant de Guineematin.com sur place.

Mamby Camara, coordinateur régional du RPG à Kankan

Mamby Camara, coordinateur régional du RPG Arc-en-ciel à Kankan, rappelle d’abord qu’il est revient au président de la République de choisir les hommes avec lesquels il va gouverner. En ce qui concerne les critiques visant particulièrement la reconduction de la ministre de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, accusée d’un détournement de 200 milliards de francs, il répond qu’il n’y a encore aucune preuve qui accable Zenab Nabaya Dramé.

« Pour la dame, on dit qu’elle a détourné ; mais moi, je n’ai aucune preuve contre elle et personne ne m’a montré une preuve. Donc, ce n’est pas un débat sur lequel je peux m’étendre. Pour le cas de Moustapha Naïté (l’ancien ministre des Travaux publics) qui a été débarqué, le président est libre de choisir le ministre qu’il veut et pour le poste qu’il veut. C’est lui qui sait pourquoi il l’a débarqué », a déclaré ce responsable du parti au pouvoir à Kankan.

Mamady Hawabgè Kaba, secrétaire général des jeunes du PEDN à Kankan

Au PEDN, parti dirigé par l’opposant Lansana Kouyaté, on estime que la reconduction de la quasi-totalité des membres de l’ancienne équipe n’est pas un bon signe. « Cette reconduction ne promet pas du tout. A partir du moment où ce sont les mêmes ministres qui ont été reconduits, il faudra s’attendre aux mêmes résultats. Le ministre Naïté a été débarqué tout simplement parce qu’il se serait donné à plein temps. Il n’a pas joué le rôle qu’on attendait de lui », a réagi le secrétaire général des jeunes du PEDN à Kankan, Mamady Hawabgè Kaba.

Lancinè Condé, secrétaire fédéral du BL à Kankan

De son côté, le secrétaire fédéral du Bloc Libéral à Kankan préfère ne pas commenter les choix du président Alpha Condé. Il se contente simplement de souhaiter bonne chance au nouveau gouvernement. « Par rapport à la composition partielle du nouveau gouvernement, nous n’avons pas assez de commentaires à faire puisque nous ne connaissons pas l’agenda du président. Nous ne pouvons que souhaiter bonne chance à la nouvelle équipe », a dit Lancinè Condé.

Dr Lounceny Chérif, président de la société civile Kankan

Au niveau du conseil régional des organisations de la société civile de Kankan, on se veut aussi prudent. Son président, Dr Louncény Chérif souhaite simplement que le nouveau gouvernement puisse répondre aux attentes des Guinéens. « Les gens semblent l’oublier, mais le président a dit qu’il connait mieux les hommes depuis 2010. Donc, il est le seul responsable. Ce que nous pouvons dire, que ça soit un gouvernement qui vient pour changer les conditions de vie du guinéen : les routes, l’eau, l’électricité… ».

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin