Mandiana : les employés d’ENCORES Guinée suspendent leur mouvement de protestation

Après trois jours de débrayage, les employés de la société ENCORES Guinée (en charge de la construction de l’usine de traitement d’or de la société minière de Mandiana) décident de reprendre le travail. Ils ont accepté d’observer une trêve d’une semaine pour donner la chance à la médiation entamée par le préfet de Mandiana, a appris Guineematin.com à travers son correspondant dans la sous-préfecture.

Le mercredi, 11 mars 2021, plusieurs travailleurs de la société ENCORES Guinée se sont rassemblés sur le site de construction de l’usine de la SMM (société minière de Mandiana), situé à Loïla, un district de la commune rurale Koundian. Ils ont manifesté sur les lieux pour exiger de leur employeur de meilleures conditions de vie et de travail.

Saisi de la situation, le préfet de Mandiana, Mohamed Lamine Doumbouya, a invité les protestataires à une réunion dans les locaux de la préfecture. Les travailleurs ont désigné une délégation de cinq personnes qui s’est rendue jeudi à Mandiana pour rencontrer l’autorité préfectorale.

« Le préfet nous a reçus en présence des généraux de la préfecture. Il nous a demandé la situation, on lui a tout expliqué et on lui a même donné des copies des contrats falsifiés et des bulletins de paie modifiés plusieurs fois. Après, il nous a dit de lui donner une semaine pour réunir toutes les parties prenantes afin de trouver un terrain d’entente », a indiqué Oumar Traoré, le porte-parole des travailleurs, au sortir de cette rencontre.

« Nous attendons le préfet avec impatience. Si ça ne marche pas, nous allons saisir la justice pour demander à être rétablis dans nos droits. Notre combat d’aujourd’hui, nous le menons pour nous mais aussi pour les générations futures. Car nous défendons le respect de notre code de travail, qui est un symbole de souveraineté de notre pays », ajoute M. Traoré.

Dans leur plateforme revendicative, les employés d’ENCORES Guinée demandent le paiement des heures supplémentaires, l’enregistrement des travailleurs à la caisse nationale de la sécurité sociale, la signature de nouveaux contrats pour ceux qui ont respecté le contrat d’essai de 3 mois, le respect des récolements de fin de contrat et la prise en charge de l’assurance maladie.

De Mandiana, Mamady Konoma Keïta pour Guineematin.com

Tel. 625 81 03 26 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS