Télimélé : de vibrants hommages rendus au Khalife de Fanta, Elhadj Mamadou Sadio Baldé

Décédé le jeudi, 1er avril 2021, à Conakry, Elhadj Mamadou Sadio Baldé, Khalife de Fanta (un district de la commune urbaine de Télimélé), a rejoint sa dernière demeure hier, vendredi, dans son village natal. Les autorités et les citoyens de Fanta et de toutes les localités de Télimélé se sont massivement mobilisés pour lui rendre un dernier hommage. Caractérisées par une grande émotion, les obsèques de l’illustre disparu ont été marquées par de nombreux témoignages sur la vie de celui qui était considéré comme un baobab dans sa préfecture.

Guineematin.com vous propose ci-dessous quelques témoignages recueillis sur place par notre correspondant à Télimélé :

Mody Amadou Baldé, président du district de Fanta : « Pendant 26 ans, sous l’ère du feu président Ahmed Sékou Touré, il a été le président du Comité et Maire du PRL. J’ai étroitement collaboré avec lui tant sur le plan social que celui administratif, donc je le connais profondément. Et je retiens de lui son humilité, sa charité et son dévouement à la cause commune. Sa disparition laisse un grand vide à Fanta et il nous manquera énormément ».

Elhadj Cheick Ahmed Tidiane Kouyaté, enseignant à la retraite et communicateur traditionnel : « Cette disparition va affecter bon nombre de gens au-delà même de Télimélé parce qu’il avait des relations amicales très poussées en dehors de cette préfecture. Il a été l’artisan de la création de l’école primaire de Fanta, de la rénovation de la grande mosquée de Fanta et de l’unification de tous les villages du district de Fanta. Le vide qu’il laisse sera difficile à combler ».

Elhadj Alpha Oumar Bantaya Bah, ancien maire de la commune urbaine de Télimélé : « Personnellement, Elhadj Mamadou Sadio Baldé est un oncle maternel auquel je suis intimement lié. Après ses 26 ans de règne à Fanta pendant la première République, il a effectué quatorze pèlerinages à la Mecque, il fut président du conseil des sages de Télimélé à partir de 2008 et membre de la ligue islamique préfectorale. C’est un Khalife qui a toujours prôné l’union entre les citoyens et l’esprit de bonne collaboration ».

Mamadou Kalirou Baldé, journaliste à la radio rurale de Télimélé et membre de la CIDT : « Elhadj Sadio que j’ai connu a été une source d’inspiration pour nous. Car socialement et humainement, il a été irréprochable. C’est un ami intime à la jeunesse particulièrement la Coordination Internationale pour le Développement de Télimélé (CIDT) qui a eu l’opportunité de lui rendre visite à maintes reprises. Il n’a cessé de nous conseiller, de nous orienter vers le droit chemin et il a toujours été utile pour la population en général, et pour les plus démunis en particulier, auxquels il a toujours prêté assistance dans le domaine sanitaire, alimentaire et autres ».

Dr Diao Baldé, président de l’Union pour la Guinée Nouvelle (UGN) : « Je retiens de lui un homme extrêmement généreux, qui prône l’unité et la prospérité pour tout le pays et pour toutes les familles. C’est quelqu’un qui va sérieusement nous manquer d’autant qu’il était le parrain de toutes les organisations de notre district. C’est une grande figure qui s’en va pour toute la préfecture de Télimélé. Nous prions le bon Dieu pour une bonne succession dans l’intérêt de Télimélé et de la Guinée ».

A rappeler que le doyen Elhadj Mamadou Sadio Baldé est le père de Nouhou Baldé, fondateur et administrateur général du site d’informations Guineematin.com. Mort à l’âge de 93 ans des suites de maladie, il a été inhumé ce vendredi, 2 avril 2021, après la prière de 17 heures, au cimetière de Fanta.

De Télimélé, Ousmane Dieng pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS