En début de la soirée d’hier, mardi 23 novembre 2021, des travailleurs de ‘’ Nabaya SA (une société de gardiennage) ‘’ ont manifesté pour exiger une augmentation de salaire. Mais, la manifestation a dégénéré et un bus de ladite société a été incendié par les travailleurs en colère.

Selon les informations confiées à Guineematin.com, c’est peu avant 18 heures que les travailleurs en colère contre la direction de la société Nabaya SA sont sortis pour exiger une augmentation de salaire. Ils ont très vite investi le siège de la société minière Guinea Gold Exploration (GGE) dont ils sont habituellement chargés de la sécurité. Et, sur place, ils ont barricadé la route et mis le feu à un bus qui y était garé.

« Ils manifestent pour une augmentation de salaire. Mais, écoutez, nous avons un contrat avec la société GGE. Et, cette société n’a rien fait pour nous. Donc, comment on va augmenter le salaire de nos travailleurs si la société mère (GGE) n’augmente pas pour nous ? Malgré tout, nous avons fait une augmentation de 5% pour eux. Mais, il y a quelques semaines, nous avons constaté l’absence prolongée de deux travailleurs. Le samedi, j’ai adressé un courrier à ces deux absents pour le conseil disciplinaire. Mais, ils ont refusé de répondre. Ce matin (mardi), nous avons vu un regroupement de travailleurs sur le site, ils ont barricadé d’abord la route avant de mettre le feu sur notre bus », a déploré Taliby Kaba, le directeur des ressources humaines de Nabaya SA.

Selon un des manifestants qui a requis l’anonymat, les travailleurs se sont entendus pour brûler ce bus de la société.

« Je ne peux accuser personne, c’est avec le consensus qu’on a brûlé le bus », a-t-il confié sans plus de détails.

A noter que Nabaya SA est une société de sous-traitance de la société minière Guinea Gold Exploration (une société minière).

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin