2ème victime de la manifestation du FNDC à Conakry : Alpha Oumar Barry tué par balle à Bambéto

Après le jeune Ibrahima Baldé, tué à Wanidara un peu plutôt dans la journée, Alpha Oumar Barry est la 2ème victime de cette journée de manifestation déclenchée par le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) pour exiger du CNRD (la junte qui a renversé le président Alpha Condé pour s’emparer du pouvoir le 5 septembre 2021) un dialogue en vue d’un retour rapide à l’ordre constitutionnel.

Âgé de 16 ans, Alpha Oumar Barry, qui a décroché son brevet d’études de premier cycle (BEPC) cette année, a été atteint par balles à la poitrine dans l’après-midi de ce mercredi, 17 août 2022, aux environs de 17 heures. On apprend des sources proches de sa famille qu’il était au niveau du « magasin », non loin du rond-point de Bambéto.

Fils de Mamadou Aliou Barry et de Mariama Sadio Barry, cet élève qui ne sera malheureusement pas au lycée à l’ouverture prochaine des classes, malgré son admission, vivait avec ses parents à Koloma, dans le secteur 2, relevant de la commune Ratoma, en haute banlieue de Conakry. Originaire de Bourouwal Tappé dans la préfecture de Pita, en Moyenne Guinée, Alpha Oumar partait chez sa sœur, Mariama Koula, qui réside à Kakimbo, quand il a croisé les balles assassines de son destin.

Au moment où Guineematin.com mettait cette dépêche en ligne, les parents de la victime avaient envoyé le corps d’Alpha Oumar Barry à la mosquée Palaga de Bambéto où les condoléances d’usage sont prévues.

Paix à son âme, amine !

Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS