Déguerpissement annoncé au marché de Concasseur : les vendeuses interpellent Alpha Condé

9 mars 2021 à 8 08 21 03213

Marché de Concasseur

Les vendeuses de condiments au marché de concasseur sont actuellement dans le désarroi. Et, pour cause, elles sont menacées de déguerpissement par le gouvernement. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la « libération des emprises de la route ». Mais, pour ces femmes vendeuses, les faire quitter ce marché, c’est assener un coup de glas à leurs activités déjà durement éprouvées par la pandémie de COVID-19. C’est pourquoi elles demandent au président Alpha Condé d’intervenir en leur faveur pour leur permettre de continuer leurs activités afin de pouvoir faire face aux besoins de leurs familles, rapporte Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Mines : la Coalition PCQVP interpelle le chef de l’Etat sur le retard du décret d’application de l’article 144 du Code minier

5 mars 2021 à 19 07 43 03433

Soucieux du respect environnemental, notamment dans les sites d’exploitation minière, la PCQVP (Coalition nationale publiez ce que vous payez) vient d’interpeller le président Alpha Condé sur l’urgence de l’élaboration des textes d’application de l’article 144 du code minier guinéen. Dans un communiqué de presse rendu public ce vendredi, 5 mars 2021, en présence de certains acteurs du secteur minier, des départements ministériels et de l’ambassade de France en Guinée, la coalition a plaidé pour la prise du décret d’application de cet article du Code minier, qui demande notamment la création d’un compte fiduciaire devant permettre la réhabilitation des sites d’exploitation minière, rapporte Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Conakry : l’ONG Action Mines lance la 3ème édition du FOCOMINES 2021

3 mars 2021 à 12 12 58 03583

La troisième édition du Forum national sur les droits des communautés riveraines des zones Minières de Guinée (FOCOMINES) a été lancée à Conakry hier, mardi 02 mars 2021. Ce forum de deux jours regroupe des délégations venues des communautés locales, du ministère des mines, du ministère de l’environnement, des acteurs de la société civile et les représentants des sociétés minières. Il vise à réunir les parties prenantes pour un partage d’expériences de bonnes pratiques en vue d’identifier des pistes de plaidoyers à l’endroit du gouvernement et des entreprises pour une exploitation minière responsable et profitable à tous, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

YUP Guinée récompense ses partenaires et ses clients fidèles

28 février 2021 à 15 03 08 02082

Mamadou Aliou Barry, directeur général du service YUP Guinée

A YUP Guinée, filiale de la Société Générale, la fidélité est récompensée à sa juste valeur. YUP Guinée a procédé le jeudi dernier, 25 février 2021, à la remise de plusieurs cadeaux à ses partenaires évoluant sur le terrain et ses fidèles clients. La cérémonie de remise de ces dons a eu lieu dans un réceptif hôtelier de Conakry, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Pourquoi le GNF se déprécie ? Quelles solutions pour stabiliser notre monnaie ?

28 février 2021 à 11 11 57 02572

Abdourahmane Bella Bah, président de la Jeunesse Citoyenne


La monnaie n’est que le reflet de la production de pays, de nos jours, la convertibilité entre une monnaie et une autre
se mesure d’une part par les réserves de change principalement, issue des exportations qui ramènent les devises étrangères et d’autre part, le déficit commercial est qui le différentiel entre les exportations et les importations. En fait, les importations sont des demandes de devises, et les exportations sont des recettes de devises,  et quand la demande est plus forte que l’offre, automatiquement, la valeur du GNF se déprécie. Pourquoi, malgré, une forte hausse des exportations de la bauxite, plébiscitée par le Gouvernement, la valeur du GNF baisse ? Comment expliquer en 3 mois, que l’EUR en moins de 2 mois passe de 10 000 GNF à 12 500 ? Soit une perte de 25%.

Lire

Analyse théorique de quelques facteurs explicatifs de la hausse des prix en Guinée

28 février 2021 à 10 10 30 02302

Mamadou Safayiou DIALLO, analyste Economique


La physionomie de la Guinée et le caractère abimé de sa monnaie mettent en exergue les véritables réformes à mettre en place afin de palier à la dégringolade du Francs Guinéen face à des devises qui se font de plus en plus rares. Au moment où la Guinée s’apprête à célébrer son 62
ièmeanniversaire d’indépendance monétaire, nous assistons non seulement à une dépréciation sans précédent de cette dernière mais aussi à une hausse des prix de tous les produits notamment les denrées alimentaires de premières nécessité.  

Lire

Corruption au Togo : le milliardaire français Vincent Bolloré plaide coupable

27 février 2021 à 14 02 37 02372

Échec et coup de théâtre pour Vincent Bolloré : le milliardaire français pensait échapper à un procès à Paris pour corruption au Togo en reconnaissant sa culpabilité et en payant 375.000 euros d’amende, mais une juge a refusé vendredi de valider cet accord, estimant « nécessaire » qu’il soit jugé en correctionnelle.

Lire

Mines et Droits humains en Guinée : le Haut Commissariat des Nations-Unies aux Droits de l’Homme présente un « cadre de coopération »

25 février 2021 à 9 09 59 02592

A la faveur d’un atelier qu’il a organisé dans un réceptif hôtelier de Conakry hier, mercredi 24 février 2021, le Haut Commissariat des Nations-Unies aux Droits de l’Homme a présenté le « cadre de coopération pour le renforcement de la promotion et de la protection des droits de l’Homme dans le secteur minier ». Cette présentation a eu lieu en présence de plusieurs acteurs du secteur minier, sous la présidence du secrétaire général de l’ITIE. Et, elle vise à mettre les miniers sur le même niveau d’information dans le but de mutualiser les efforts, en vue de faire de l’industrie minière un levier de l’accélération de la réalisation du droit au développement et de la réalisation des objectifs de développement durable en Guinée, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Développement local : Rusal/CBK remet un chèque de plus de 2, 5 milliards GNF aux autorités de Kindia

16 février 2021 à 10 10 03 02032

Dans le cadre de son propre programme d’investissement social, la compagnie minière Rusal/CBK a procédé hier, lundi 15 février 2021, à la remise officielle d’un chèque de 253160.55 USD, soit plus de 2,5 milliards de francs guinéens aux autorités locales de Kindia. La cérémonie de remise a été présidée par le ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba, en présence de madame la gouverneure de Kindia, du préfet, des sous-préfets, des élus locaux, ainsi que les membres de la représentation de Rusal en Guinée, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Etat et Start-ups locales dans la digitalisation des structures publiques

16 février 2021 à 9 09 16 02162

Mamadi Kaba, consultant en Digitalisation/TELECOM

Par Mamadi Kaba, Consultant en Digitalisation/NTIC/TELECOM : Les Ministères et autres structures de l’Etat se sont lancés dans un processus de dématérialisation et digitalisation de leurs différentes administrations afin de rendre plus facile et plus efficient le traitement des données et services. Cette politique de dématérialisation qui stimule aujourd’hui le pouvoir public est l’une des volontés exprimées par le Chef de l’Etat au lendemain de son investiture à la tête de la 4ème République.

Lire

La dépréciation du Franc Guinéen et ses conséquences macroéconomiques

16 février 2021 à 7 07 57 02572

Mamadou Safayiou DIALLO, analyste Economique

Par Mamadou Safayiou DIALLO : La détérioration du Franc Guinéen contre l’euro et le dollar, s’expliquerait par divers facteurs (cf. Analyse théorique des causes et conséquences de la dépréciation du Franc Guinéen paru chez guineematin.com le 21 septembre 2020) notamment celles structurelles relatives à la faible compétitivité ainsi que la non diversification de l’économie guinéenne.

Lire

« Un mandat d’amener a été bel et bien décerné contre le gouverneur de la Banque centrale », (Me Paul Yomba)

11 février 2021 à 14 02 50 02502

Loucény Nabé, Gouverneur de la Banque centrale

Suite à l’article intitulé « Justice : un mandat d’amener décerné contre le gouverneur de la Banque centrale » publié sur Guineematin.com et repris par d’autres médias, le ministère de la Justice s’est fendu d’un communiqué laconique hier, dans lequel il indique qu’aucun mandat n’est en cours d’exécution contre le gouverneur de la Banque centrale de la République de Guinée.

Lire

Grève des agents des points de vente Orange Money : la responsabilité des arbitres (BCRG et ARPT)

10 février 2021 à 14 02 03 02032

Mamadi Kaba, consultant en Digitalisation/TELECOM

Par Mamadi Kaba, consultant en DIGITALISATION/NTIC/TELECOM : La Banque centrale de la République de Guinée (BCRG) et l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunication (ARPT), les deux institutions publiques en charge de la supervision et la régulation des activités liées aux Etablissements de Monnaie Electronique (EME) doivent assumer leurs responsabilités face à cette situation qui affecte les consommateurs Guinéens et fait perdre le gagne-pain de ces jeunes agents des PDV-OrangeMoney sans emplois fixes pour la plupart.

Lire

Etablissements Al-Baldé : une solution innovante et très avantageuse pour la diaspora guinéenne

10 février 2021 à 8 08 57 02572

Rester à l’étranger et suivre la construction de sa maison en Guinée, c’est désormais possible. Les Établissements Al-Baldé mettent à la disposition de la diaspora guinéenne une solution innovante qui leur permet d’investir sans crainte dans l’immobilier dans leur pays. Quelle est cette solution et comment fonctionne-t-elle ? Le patron de l’entreprise a répondu à ses questions dans un entretien avec un journaliste de Guineematin.com ce mardi, 9 février 2021.

Lire

Grève des points de vente : voici la réaction de la société Orange Guinée

9 février 2021 à 9 09 35 02352

Echanges entre l’Union des consommateurs de Guinée et les responsables d’Orange money

La société de téléphonie mobile Orange Guinée a réagi suite à la grève de trois jours lancée ce lundi, 8 février 2021, par le mouvement des points de vente Orange money. Au cours d’une rencontre avec l’Union des consommateurs de Guinée, tenue ce lundi à Conakry, le directeur général du service de transfert d’argent Orange money s’est prononcé sur ce mouvement de protestation. Même s’il dit n’avoir pas saisi par les grévistes, il a répondu tout de même à leurs revendications publiées dans les médias, a constaté Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Transfert d’argent : les gérants des kiosques Orange money en grève à partir de ce lundi

8 février 2021 à 14 02 14 02142

Le mouvement des points de vente (PDV) Orange money a décidé de mettre à exécution ses menaces brandies ces dernières semaines. Il a déclenché une grève de trois jours à compter de ce lundi, 8 février 2021, sur l’ensemble du territoire guinéen. A travers ce mouvement de protestation, les gérants des kiosques Orange money exigent la satisfaction de leur plateforme revendicative adressée à la société de téléphonie mobile Orange Guinée, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Digitalisation : la Volonté du Président et le fonds de solidarité Numérique collecté

8 février 2021 à 9 09 49 02492

Mamadi Kaba, consultant en Digitalisation/TELECOM

Par Mamadi Kaba, consultant en Digitalisation/TELECOM : Le président de la République a réaffirmé sa volonté de dématérialiser l’administration public guinéenne dans son discours intitulé « gouverner autrement ». On peut ajouter sans risque de se tromper que la digitalisation de notre administration publique va au-delà du besoin, elle est une nécessité.

Lire

Concours national de dissertation : la fondation UBA-Guinée récompense les 12 lauréats

4 février 2021 à 23 11 01 02012

La fondation UBA-Guinée a procédé à la remise des prix aux 12 lauréats du concours national de dissertation. La cérémonie de remise des cadeaux a eu lieu ce jeudi, 4 février 2021, dans un complexe hôtelier de Conakry. C’était en présence du directeur général de la banque UBA-Guinée, des membres du personnel de l’institution bancaire ainsi que des parents et encadreurs des heureux bénéficiaires, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters qui était sur place.

Les 12 élèves de l’enseignement secondaire qui se sont distingués lors du concours national de dissertation ont reçu leur récompense ce jeudi de la part de la fondation UBA-Guinée, initiatrice dudit concours. Chaque lauréat a obtenu un ordinateur portable devant faciliter désormais leur enseignement-apprentissage. En plus de cet ordinateur, les trois premiers ont bénéficié chacun d’une bourse de dix (10) millions de francs guinéens. A cette occasion, le directeur général de la banque UBA-Guinée, Tony Odeigah, est revenu sur les raisons qui ont motivé la mise en place de la fondation organisatrice de ce concours.

Tony Odeigah, directeur général de la banque UBA-Guinée

« La fondation UBA est une filiale de UBA, et c’est le bras armé de nos investissements sociaux. La raison pour laquelle la banque a mis en place cette fondation, c’est pour pouvoir faire un retour dans la communauté où elle opère. Rien que l’année dernière, la fondation a donné 14 millions de dollars aux pays dans lesquels nous opérons ; et, la Guinée a été parmi les bénéficiaires. Cette somme a été donnée pour la lutte contre le Covid-19 qui a affecté le monde entier », a indiqué Tony Odeigah.

En ce qui concerne l’organisation du concours national de dissertation dont les lauréats sont primés aujourd’hui, la directrice marketing et communication de UBA-Guinée a expliqué qu’elle vise à faciliter la formation des élèves guinéens.

Madame Fanta Kaba, directrice marketing et communication de UBA-Guinée

« Ce concours a eu lieu pour donner une opportunité aux élèves du système éducatif guinéen d’avoir accès à une bourse d’étude et du matériel pour pouvoir poursuivre leur éducation un peu plus facilement. Nous sommes à la première édition et il y en aura une édition chaque année à partir de maintenant, parce qu’on a eu des résultats probants. Au départ, il y a eu des milliers de candidatures venues de partout, y compris l’intérieur du pays ; et, nous avons sélectionné les 12 meilleurs qui ont été récompensés aujourd’hui », a dit madame Fanta Kaba.

« Pour l’instant, on se focalise sur le secondaire pour donner envie à ces élèves d’aller très loin, parce que les conditions économiques sont compliquées en Guinée. Et, s’ils savent qu’ils ont un soutien financier et matériel, ils peuvent travailler de plus pour aller plus loin. Et, à l’avenir, il n’est exclu d’élargir l’initiative à tous les niveaux », ajoute madame Fanta Kaba, directrice marketing et communication de UBA-Guinée.

Aïssatou Bella Thiam, première lauréate

Parmi les 12 lauréats de cette première édition du concours national de dissertation, c’est Aïssatou Bella Thiam, élève en classe de 12ème année Sciences sociales au groupe scolaire Sainte-Marie de Dixinn, qui a occupé la première place. Un motif de joie et de motivation pour la jeune élève. « J’ai commencé à étudier à Sainte-Marie depuis le primaire ; et donc, on peut dire que je suis un peu une enfant de cette école. Au début, j’ai beaucoup hésité, parce que c’est un concours national et donc, ce n’est pas donné à tout le monde.

Mais, je me suis dit aussi pourquoi pas, parce que je fais Sciences sociales et je voulais démontrer que je fais partie d’une filière littéraire. Donc, j’ai entrepris le concours et j’ai fait tout ce que je pouvais, avec ce que j’ai en tête. Je ne pense pas avoir eu de secret de réussite dans ce concours. J’ai juste fait ce que je pouvais avec le sujet que j’avais analysé pour traiter », a déclaré la lauréate.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Lire