Placée sous le concept de « Gouverner Autrement », la première session du Conseil Administratif Préfectoral de Dinguiraye, exercice 2021, s’est déroulée du 22 au 24 mars 2021, dans la commune rurale de Dialakoro, avec la participation effective de tous les membres statutaires, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui a suivi la cérémonie.

Les populations de la commune rurale de Dialakoro ont réservé un accueil chaleureux au préfet de Dinguiraye et à l’ensemble des membres statutaires de la première session 2021 du Conseil Administratif Préfectoral de cette préfecture relevant de la Région Administrative (RA) de Faranah.

Ainsi, en souhaitant la bienvenue aux 88 participants à cette instance suprême de décision de la préfecture, le maire de la commune rurale de Dialakoro, Elhadj Karamoko Dramé a vivement remercié sa tutelle pour le choix de sa collectivité pour abriter la première session 2021 du Conseil Administratif Préfectoral (CAP) de Dinguiraye.

Elhadj Karamoko Dramé, Maire Commune Rurale Dialakoro (Dinguiraye)

« En retour, les jeunes, les braves femmes de Dialakoro que vous voyez ici, les leaders religieux, massivement réunis ici, les ressortissants tous mobilisés autour des sages bénissent pour la réussite totale de ce présent CA et qu’après ce CA un nouveau vent de bonheur souffle sur la préfecture bénie d’Elhadj Oumar Tall », a déclaré Elhadj Karamoko Dramé, maire de Dialakoro,  dans la préfecture de Dinguiraye.

Placé sous le signe de « Gouverner Autrement », nouvelle vision du président Alpha Condé, cette session était essentiellement consacrée à l’examen de la situation administrative, économique, politique et sociale de la préfecture de Dinguiraye.

Colonel Mamadou Lamarana Diallo, préfet de Dinguiraye

« Nous devons tous respecter et appliquer l’idée fondamentale de Son Excellence le Professeur Alpha Condé, Président de la République, Chef de l’Etat « Gouverner Autrement » qui signifie : la gestion rationnelle des ressources humaines, matérielles et financières ; l’esprit de concertation dans la conception et la réalisation de toute action d’intérêt collectif ; le respect scrupuleux de l’orthodoxie financière qui exige de consacrer dans l’exécution des budgets 60% à l’investissement et 40% au fonctionnement ; la restauration de l’autorité de l’Etat sous tous ses aspects : bonne conduite des agents, belle image des locaux administratifs et respect des heures de travail »,  a expliqué le Colonel Mamadou Lamarana Diallo, préfet de Dinguiraye.

Au cours de la rencontre, il a aussi rappelé que la bonne gouvernance et le renforcement des capacités sont les axes fondamentaux de la stratégie de développement de sa juridiction géopolitique. C’est pourquoi, l’autorité préfectorale de Dinguiraye a invité  les commis de l’Etat à la base à être permanemment à l’écoute des populations pour l’examen et la solution des problèmes quotidiens auxquels les citoyens sont confrontés, sur la base, a-t-il ajouté, du respect des textes en vigueur sans perdre de vue le souci du maintien de la paix, de la quiétude sociale et de l’harmonie.

Idrissa Sampiring Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334 

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin