Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) a appelé à une journée de manifestation ce lundi, 20 juillet 2020, pour exiger le départ du président Alpha Condé du pouvoir. Sur l’axe Enco5-Cosa, dans la commune de Ratoma, ce mot d’ordre de manifestation est partiellement suivi, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est sur place.

Âgé de 83 ans (officiellement) et au pouvoir depuis 2010, le président Alpha Condé est actuellement investi à Conakry et à l’intérieur du pays par son parti, sous la houlette de ses ministres, gouverneurs, préfets comme candidat du parti au pouvoir, le RPG arc-en-ciel, pour un troisième mandat à la tête de la Guinée. Ce que refusent l’opposition et ses partenaires de la société civile (réunis au sein du Front national pour la défense de la constitution, FNDC).

Mieux que dénoncer ce projet de troisième mandat, les responsables du FNDC appellent les Guinéens à investir les rues pour désormais réclamer le départ du président Alpha Condé.

Mais, sur l’axe Enco5-Cosa et sur le tronçon Tannerie-Petit Simbaya (dans la commune de Ratoma) ce mot d’ordre de manifestation est partiellement suivi. Exceptés les boutiques, magasins, studios photos et ateliers de couture qui sont fermés, la circulation est fluide et certaines stations d’hydrocarbures fonctionnent. A Cosa et à Enco5 par exemple, les femmes vont librement dans les marchés à condiments. Les conducteurs de taxi-motos sont également stationnés le long des différents carrefours.

Du point de vue sécuritaire, des équipes mixtes de la police et de la gendarmerie sont postées au niveau des grands carrefours et des axes routiers stratégiques. C’est le cas notamment au niveau des ronds-points Enco5, Cosa, Bomboli, au niveau des rails vers le groupe scolaire Sennade.

Pour le moment (10 heures), aucun incident n’a été signalé.

A suivre !

De Cosa, Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin