Hadja Islam Baldé

Hadja Islam Baldé

Dans la soirée de ce dimanche 23 novembre 2014, s’est tenue la 2ème édition du trophée dénommé « Paix et Unité », sous le slogan « Tous contre Ebola ». Cette rencontre qui s’est tenue à Hamdallaye Pharmacie a été présidée par Hadja Mariame L’islam Baldé, présidente de l’ONG ‘’Association Paix-Patrie des mères calmeuses de Guinée’’, les députés Mouctar Diallo, madame Hadja Binta Baldé, députée UFDG de Dalaba, le président du CNOCSG, Dansa Kourouma, ainsi que plusieurs autres invités.

Parlant des objectifs de cette manifestation sportive, Sow Kadiatou, membre du mouvement ‘’Paix et Unité’’ a indiqué que la rencontre s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le virus Ebola : « Ebola ainsi que tous les obstacles ne seront maîtrisés et vaincus que si et seulement si la population est engagée pour la paix, l’unité et la justice », a-t-elle déclaré.

Pour le président du CNOCSG, Dansa Kourouma : « Tout ce qu’on dit d’Ebola, si la jeunesse ne bouge pas, l’Etat n’a aucune possibilité pour maîtriser cette maladie. Donc, c’est la mobilisation de la jeunesse qui peut être le signe déclencheur d’une riposte efficace contre la maladie. C’est pourquoi malgré toutes nos occupations, on a voulu honorer notre présence et apporter une modeste contribution pour assurer la visibilité et encourager de tels évènements. Le CNOCSG est déjà engagé dans la bataille contre Ebola et les jours à venir nous avons des actions concrètes dans la commune de Ratoma où nous allons installer 34 comités de veille composés essentiellement des jeunes, des femmes, des religieux, de sages… », dira-t-il.

Pour Dansa Kourouma : « Il ne faut pas se voiler la face, la paix est menacée dans notre pays. La violence est devenue le seule et unique moyen d’expression pour les jeunes. Je crois que nous devons faire de telle sorte que la violence puisse reculer dans notre pays. Quand la violence fait surface, la citoyenneté disparait », a-t-il ajouté.

Prenant la parole, l’honorable Mouctar Diallo du parti NFD a affiché sa fierté de participer en tant que député et président des NFD à cette finale de football organisée par le mouvement ‘’Paix et Unité’’ dans le cadre de la sensibilisation contre le virus Ebola : « Comme vous le savez, nous sommes des soldats contre Ebola. Donc, c’était un plaisir pour nous de venir ici sensibiliser les populations pour bouter Ebola hors de nos frontières », a-t-il souligné avant de fustiger le manque de soutien aux jeunes dans notre pays.

«  Nous sommes dans une mal gouvernance totale qui prive les Guinéens des lieux d’épanouissement comme le cas du football, il n’y a pas de terrain. Comme vous le constatez, nous sommes sur du goudron avec tous les risques que cela comporte. Ce sont les mêmes problèmes que nous constatons dans tous les secteurs, le manque d’infrastructures, d’équipements, etc. Les mêmes problèmes que nous connaissons aussi dans le milieu de la culture », ajoute Mouctar Diallo.

Quand à Hadja Mariame l’islam Baldé, qui a présidé la finale : « C’est à cause de la lutte contre ce maudit virus Ebola qui m’amène ici aujourd’hui. Sans quoi, je viens d’organiser cette grande journée de prière il y a juste une semaine. Du jamais vu ici et ailleurs, réunir toutes les confessions religieuses en un seul endroit, pour la même cause, c’était la première fois. Et cela a porté fruit.  Notre arme, c’est la prière, la foi en Dieu, c’est lui qui donne et il a pitié de nous. Le thème d’aujourd’hui était tellement important, même à quatre pattes, je serais venu aujourd’hui pour soutenir cette jeunesse. Si la jeunesse a des initiatives de ce genre, on ne fera que les accompagner », promet-elle.

A rappeler que la finale qui a opposé, le F.C Zizou et celui du J.T.T (Jeunes Techniciens du Terrain) a vu la victoire du F.C Zizou sur le score de 1 à 0. But marqué en seconde période par le numéro 7, Bachir Diallo.

Mamadou Alpha Baldé

 

 

Commentaires