FrancophonieLe quinzième sommet de la francophonie s’ouvre dans quelques heures dans la capitale sénégalaise, ce samedi 29 novembre 2014. En provenance de notre pays, le président français, François Hollande, a été accueilli à l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar par le premier citoyen du Sénégal, Macky Sall à 21 heures 30. Et, le président guinéen, Alpha Condé a rallié Dakar à 22 heures et quelques.

Un peu plutôt, dans la journée d’hier, vendredi 28 novembre 2014, plusieurs autres chefs d’Etat et de gouvernement sont arrivés à Dakar. Ce sont, notamment, les présidents nigérien (Mahamadou Issoufou), burkinabè (Michel Kafando), camerounais (Paul Biya), équato-guinéen (Teodoro Obiang Nguema), Congolais (RDC, Joseph Kabila), tchadien (Idriss Déby Itno) et béninois (Boni Yayi).
Sont également arrivés à Dakar, le Premier ministre du Royaume de Belgique (Charles Michel), le président de la Guinée Bissau (José Mário Vaz), le président du Burundi (Pierre Nkurunziza), le président gabonais (Ali Bongo), le président ivoirien (Alassane Ouattara), le président de la Confédération helvétique (Didier Burkhalter), le président malgache (Hery Rajaonarimampianina), le Premier ministre de Djiboutie (Abdoulkader Kamil Mohamed) et le Prince de Monaco (Albert II) ont fini de fouler le sol sénégalais.
Bien avant Alpha Condé de Guinée et François Hollande de France, le président de l’Ile Maurice, Kailash Purryag, et les Premiers ministres du Canada Stephen Harper, de la Tunisie Mehdi Jomaa et du Québec Philippe Couillard sont à Dakar depuis le jeudi 27 novembre.

En plus de la crise sanitaire Ebola qui endeuille la Guinée, le Libéria et la Sierra Léone, notamment, le sommet planchera sur la désignation d’un remplaçant de l’ancien président sénégalais, Abdu Diouf à la tête de l’organisation.

A suivre !

 

Commentaires