Lama Sidibé : « l’UFDG est mon identité politique, mais je respecte le Président de la République »

Lama SidibéAprès la publication, par Guineematin.com, de deux articles, afférents à l’annulation de sa participation au concert prévu par les managers de la visite officielle que doit effectuer le Président de la République dans la capitale sénégalaise, du 6 au 8 août 2015, l’artiste de Hôré Fello, Lama Sidibé, a joint téléphoniquement notre rédaction via son Correspondant à Dakar, pour insister sur son militantisme avéré en faveur de l’UFDG et le fait qu’il ait chanté non pas par ambition ou raisons communautaires pour Cellou Dalein, mais par une réelle conviction. Mais, qu’à cela ne tienne, en tant que patriote respectueux des Institutions Républicaines, il voue un respect religieux au Président de la République dont il peut ni ne doit incliner l’invitation pour quelque motif que ce soit.

« Je réitère une fois de plus que c’est Tidiane World Music qui m’a contacté afin que je puisse participer à un concert s’inscrivant dans le cadre d’une certaine réconciliation entre la Guinée et le Sénégal après que des relations séculaires aient pris un coup suite à la fermeture des deux pays pour cause du virus d’Ebola. Si c’est pour ce motif, je suis prêt à rallier Dakar et y jouer ma partition sans aucune condition. J’ai une bonne partie de mes parents au Sénégal qui constitue ma seconde patrie après la Guinée. Alors ce serait avec gaieté de cœur que je prendrais part à un concert allant dans le sens du réchauffement des relations entre ces deux pays. Mais, je tiens à préciser que je n’ai jamais été informé d’une quelconque connotation politique du concert pour lequel je suis invité. Si tel est le cas, je n’y participerai jamais, puisqu’il n’y a aucune barrière entre le Président de la République, à qui je voue un respect religieux pour les hautes fonctions qu’il incarne, et moi. Alors, je ne peux ni ne dois incliner son invitation pour quelque motif que ce soit, quand bien même cela ne saurait aucunement traduire mon adhésion possible à sa formation politique », martèle Lama Sidibé.

Lama SidibéConcernant son identité politique, l’artiste est catégorique : « C’est par conviction que j’ai chanté pour Cellou Dalein Diallo. Je n’ai jamais encore chanté un autre leader et sa formation politique, en dehors de Cellou Dalein et de l’UFDG. Je n’ai subi aucune pression matérielle, financière, morale ou ethnique pour le faire. J’ai été le premier artiste à chanter Cellou à un moment où nombre d’artistes hésitaient. C’est moi qui ai ouvert la voie. En clair, Cellou est mon leader, tout comme l’UFDG reste et demeure mon identité politique », a-t-il précisé.

Participera-t-il ou pas au concert du 6 août 2015 ? La réponse de Lama Sidibé est sans équivoque : « Je refuse la manipulation politique. Je ne participerai jamais à un concert dont j’ignore le thème exact, afin que je me prépare conséquemment, histoire d’éviter la moindre faille. Tel n’est pas le cas à moins de 48 heures de l’événement », insiste Lama Sidibé. Pour son dernier mot, l’artiste tient à dire ceci : « J’aime la Guinée et les Guinéens.

De Dakar, Mandian SIDIBE pour Guineematin.com

 

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS