Ibrahima TraoréActuellement en vacances à Conakry, l’international guinéen, Ibrahima Traoré, a annoncé son intention de revenir jouer pour la sélection nationale. C’était à l’occasion d’une conférence de presse qu’il vient de terminer à la maison de la presse, ce jeudi 24 décembre 201, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters qui était sur place.

Ibrahima Traoré a expliqué aux journalistes la nécessité pour lui de venir s’exprimer devant la presse après le malentendu qu’il y a eu et de parler d’avenir. L’international guinéen a d’abord justifié son absence prolongé de l’équipe nationale par la crainte de perdre sa place dan son club.

« Depuis la Guinée Equatoriale, j’avais décidé de faire une pose avec la sélection, parce qu’il y avait de petits problèmes à l’interne avec la sélection concernant le manque d’organisation et j’avais dit que j’avais envie de me concentrer sur moi-même. Avant de jouer la CAN qui a été beaucoup compliquée pour nous, parce que nous étions obligés de nous déplacer, moi dans mon club, j’étais titulaire. Suite aux matchs de qualifications qu’il y a eu, j’ai perdu ma place de titulaire dans mon club au fur et à mesure, parce que quand on a un match le samedi, le vendredi après-midi quand on arrive à l’aéroport, on trouve qu’ils (les joueurs du club, Ndlr) ont fait le déplacement et on ne fait pas le déplacement avec eux. Il fut un moment, mon club ne voulait pas me laisser venir, et ils ont menacé de me mettre en quarantaine. C’est pourquoi, après la CAN, j’ai décidé de me concentrer sur mon club, parce que je voulais devenir titulaire », s’est justifié le milieu de terrain du Sily national.

Parlant des malentendus et des choses qui ont été dites sur lui, Ibrahima Traoré a balayé d’un revers de main et d’ajouter qu’un retour en sélection nationale n’est pas à exclure. « C’est très possible… », a tranché le joueur.

Enfin répondant à la question d’un journaliste sur ses relations avec l’actuel entraineur du Syli national de Guinée, Ibrahima Traoré a dit qu’elles ne sont pas très bonnes et que s’ils avaient de bonnes relations, il serait revenu depuis longtemps…

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin