Cellou Dalein Diallo UFDG 1A l’occasion de l’assemblée générale de l’UFDG de ce samedi 9 janvier 2016, l’opposant Cellou Dalein Diallo a dénoncé les violences infligées aux populations de Kintinia (Siguiri), a appris Guineematin.com à travers son reporter qui était au siège du parti.

« Sur le plan de la gouvernance, l’année 2015 a été catastrophique pour la Guinée. Le gouvernement a favorisé la corruption, le détournement des deniers publics, la violence partout. Comment pouvez-vous expliquez qu’à Kintinia qu’on envoie l’armée ? Il fallait envoyer les sages, les religieux pour sensibiliser si c’est nécessaire de faire déguerpir les populations. Mais, monsieur Alpha Condé, c’est la force, la violence. Les populations de Kintinia, ils sont sur leurs terres depuis des siècles. On peut pour des intérêts bien établis… Mais, il faut sensibiliser, c’est leur droit, ils sont sur leur sol, il ne faut pas envoyer l’armée. Il faut envoyer les sages pour sensibiliser…», a dénoncé le premier responsable de l’UFDG.

Pour appuyer cette dénonciation, Cellou Dalein Diallo a rappelé les évènements près- électoraux de Koundara où les responsables de son parti continuent toujours à croupir en prison à Boké, mais également les affrontements à Banankoro ayant conduit à la chasse du secrétaire fédéral de l’UFDG, monsieur Sékou Mara, natif de la localité, sans compter les dégâts matériels enregistrés. L’opposant a d’ailleurs rappelé que cette attaque de Banankoro a fait un bilan de 11 maisons incendiées, plus de 100 motos et 3 véhicules calcinés.

A suivre !

Mamadou Alpha Baldé pour Guineematin.com

Tél 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin