RPG AECL’assemblée générale hebdomadaire du parti au pouvoir, le RPG arc-en-ciel, a commencé, ce samedi 20 février 2016, par une réjouissance de la fin heureuse de la grève et un appel des sages qui demandent aux jeunes de mettre leur frustration dans un sac jusqu’après les élections locales, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Au présidium de l’assemblée générale de ce samedi, il y a Claude Kory Kondiano, président de l’Assemblée nationale ; Bani Sangaré, secrétaire général de la jeunesse du RPG et du ministère de la jeunesse ; Elhadj Tidiane Traoré, ministre conseiller à la Présidence de la République ; honorable Dialikatou Diallo (exclue du PEDN et désormais membre du RPG arc-en-ciel), honorable Mamadou Dian Kouyaté, membre du bureau politique national (qui préside l’assemblée générale d’aujourd’hui) ; El hadj Sékou Camara, président du bureau des sages ; Elhadj Sékou Amadou Condé, membre du bureau politique nationale ; Hady Barry du bureau politique nationale ; Malick Sankhon, Directeur Général de la Caisse nationale de la sécurité sociale…

Avant même la traditionnelle déclinaison des points inscrits à l’ordre du jour, c’est monsieur Yo Kouyaté qui a pris le micro pour se satisfaire de la fin de la grève syndicale et des universités qui risquaient d’humilier le régime Alpha Condé.

« Alhamdoullilahi ! Chers militants, aujourd’hui est un grand jour ! Je remercie toutes les personnes qui se sont investis et qui ont ramené nos collègues syndicalistes à la raison. Cette grève n’allait pas nuire que Alpha Condé seul. Mais, nous tous qui sommes là. Le RPG que nous sommes, nous nous sommes investis pour éviter une humiliation devant nos ennemis. Avec toute la lutte que nous avons menée par le passé, Dieu va toujours nous éviter la honte », a dit l’homme de Siguiri, en malinké.

Sur la grève des universités, monsieur Kouyaté a trouvé que la présence d’un des leurs a plutôt aidé à déjouer la machination des fondateurs d’universités. « Je remercie également les fondateurs d’universités privées, notamment Dr. Ousmane Kaba qui est membre du bureau politique national du RPG et Président de l’union des fondateurs d’universités privées d’avoir accepté de suspendre leur grève », a-t-il dit.

Par ailleurs, Yo Kouyaté estime que c’est le refus des partisans de la mouvance présidentielle de s’associer à la grève qui a permis de la faire échouer. « Au nom du parti, nous vous remercions tous de n’avoir pas suivi ce mot d’ordre de grève et d’avoir soutenu notre Président. Nous l’avons soutenu (Alpha Condé) pendant ces cinq dernières années, continuons à le soutenir pour son second mandat afin de lui permettre d’achever ce qu’il a commencé », a demandé Yo Kouyaté, le monsieur affaires sociales du RPG.

Enfin, s’adressant sur le sabotage du parti par les jeunes du RPG, Yo Kouyaté estime que ce n’est pas le moment. Il a demandé aux jeunes frustrés de mettre leur frustration dans un sac pour mieux préparer les élections locales…

A préciser qu’il y a très peu de militants actuellement dans la salle. Ce, début le début de la crise.

A suivre !

Du siège du RPG, Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin