Comme tous les samedis, l’assemblée générale hebdomadaire du RPG arc-en-ciel se déroule en ce moment même au siège national du parti à Gbessia Aéroport. Mais, l’irruption des jeunes (une vingtaine) minus des pancartes de soutien à une certaine madame Bintou Nimaga a failli perturber le déroulement normale de la rencontre, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est sur place.

Le parti au pouvoir est souvent envahi par des mouvement et personnalités à la recherche d’une éventuelle nomination. Et, en Guinée, l’un des plus sûrs moyens de se faire remarquer par les chefs est l’organisation des petits évènements avec une médiatisation à outrance ou alors les tribunes des grands partis politiques, notamment le RPG arc-en-ciel qui est au pouvoir ou l’UFDG qui incarne l’opposition.

Mais, au RPG arc-en-ciel, la floraison des mouvements opportuniste a poussé les responsables du parti présidentiel à interdire tout mouvement de ce genre à se servir de l’assemblée générale hebdomadaire pour se faire valoir.

Désormais, aucune pancarte à la gloire de Paul ou Pierre n’est admise. C’est pourquoi, dans la matinée de ce samedi, 7 juillet 2018, les agents de la sécurité du parti, en application de cette décision du parti, ont empêché l’accès à un groupe qui prétend être un mouvement favorable à une certaine madame Bintou Nimaga.

Alpha Ibrahima Kéira

Après quelques cris au portail d’entrée, les jeunes ont été obligés de se débarrasser de leurs pancartes pour entrer ; et, la dame dont on faisait la promotion a d’ailleurs été indexée comme celle qui a été à la base de ce qui a failli troubler l’assemblée générale hebdomadaire. « Après cette assemblée générale, nous allons convoquer cette dame, Bintou Nimaga », a promis Alpha Ibrahima Keïra, ministre de la Sécurité et de la protection civile et un des hauts cadres du parti au pouvoir.

À préciser que l’assemblée générale de ce samedi est présidée aujourd’hui par Docteur Hady Barry, le Secrétaire Général du ministère des Affaires étrangères.

A suivre !

Du siège du RPG-AEC, Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin