La tension était vive hier, lundi 06 avril 2020, à la frontière entre la Guinée et le Mali. Un incident très banal a failli conduire à un affrontement entre des citoyens guinéens et maliens. Il a fallu l’intervention rapide des autorités locales pour éviter aux deux parties d’en venir aux mains.

Selon des citoyens de Kourémalé (localité où se situe la frontière), qui ont joint un journaliste de Guineematin.com au téléphone, tout est parti d’un incident survenu au niveau d’un terrain de football. L’endroit, dénommé « Tampon zone », est disputé par les habitants des deux côtés de la frontière. Dans la nuit du dimanche à ce lundi, des citoyens de Kourémali-Mali sont venus arracher les goals de ce terrain. Ce qui a irrité les habitants de Kourémalé-Guinée, qui ont décidé de répliquer.

Dans la matinée d’hier, lundi, plusieurs jeunes guinéens se sont mobilisés pour aller se rendre justice. Mais, les autorités administratives et les services de sécurité des deux côtés sont intervenus pour éviter un affrontement. Une réunion d’urgence s’est tenue en présence des représentants des parties guinéenne et malienne. Un transitaire malien s’est engagé à remettre les goals arrachés et des messages de sensibilisation ont été livrés à l’endroit des jeunes. Et, pour éviter de raviver les tensions, il a été décidé de suspendre toute activité sportive au niveau du terrain appelé « Tampon zone », qui fait objet de litige, jusqu’à nouvel.

Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin