Amadou Damaro Camara, nouveau président de l’Assemblée nationale

Si Amadou Damaro Camara a été élu sans aucune surprise ce mardi, 21 avril 2020, à la tête de l’Assemblée nationale, un fait a attiré l’attention des participants à cette rencontre. C’est bien l’absence du président sortant, Claude Kory Kondiano. L’ancien dirigeant du parlement a boudé l’élection de son successeur avec lequel il a travaillé pendant 6 ans au sein de la huitième législature.

L’absence du Premier ministre et des membres de son gouvernement, du corps diplomatique et consulaire tout comme les corps constitués et les présidents des institutions républicaines à cette cérémonie, a été justifiée par les restrictions imposées par la pandémie du coronavirus. Mais, ce n’est pas le cas pour celle de Claude Kory Kondiano, réélu député. Selon certains, l’ancien président de l’Assemblée nationale a boudé la cérémonie tout simplement parce qu’il n’a pas été reconduit à son poste.

Après avoir démarché jusqu’à la dernière pour son maintien au perchoir sans succès, il a préféré envoyer une procuration plutôt que de venir assister à la rencontre. En plus de Kory Kondiano, trois autres députés ont manqué à cette session inaugurale de l’Assemblée nationale dont Alhousseiny Makanera Kaké et Dr Saliou Bella Diallo, tous malades. Les ministres Tibou Kamara et Aboubacar Sylla, tous les deux élus députés, ont également brillé par leur absence à cette cérémonie, alors qu’ils sont à Conakry.

Après l’élection du président de l’Assemblée nationale, l’heure est maintenant à la composition des organes de direction. Demain mercredi, les députés se retrouveront en familles politiques pour officialiser les groupes parlementaires, compléter le bureau du parlement et désigner les responsables des commissions.

Côté administration parlementaire, il reviendra au nouveau patron de l’Assemblée nationale de choisir les membres de son cabinet et de se pencher sur les autres directions opérationnelles. Au niveau du personnel parlementaire, nombreux sont ceux qui sont partagés entre la joie de voir un nouveau venu et l’angoisse de découvrir les décisions qu’il prendra.

Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin