Feue Madame Henriette Conté, ancien Première Dame de la République

Du changement dans le programme des obsèques de madame Henriette Conté. L’ancienne première Dame de Guinée ne sera finalement inhumée au cimetière de Cameroun comme l’avait souhaité le président Alpha Condé. A la demande de sa famille, sa dépouille sera enterrée temporairement demain, jeudi 14 mai 2020, dans la cour de son domicile à Kaporo jusqu’à la fin de la crise sanitaire liée au coronavirus. Les restes du corps seront ensuite exhumés et transportés à Wawa, dans la préfecture de Dubréka, pour être enterrés à côté de son époux, le général Lansana Conté,a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters. 

Malgré l’état d’urgence sanitaire en vigueur dans le pays, le domicile de la défunte ne désemplit pas ce mercredi. De nombreuses personnes s’y rendent pour lui rendre hommage et présenter leurs condoléances à sa famille. Une famille sous le choc, particulièrement Jacqueline Bangoura, la mère d’Henriette Conté. « C’est mon bras droit qui est parti. C’est elle qui est l’aînée de ma famille. Je comptais sur elle, car elle était tout pour moi », témoigne la vieille dame.

Selon les membres de sa famille, madame Henriette Conté est née en 1955 à Boké, où elle a rencontré son mari, le général Lansana Conté, devenu président de la Guinée à la faveur d’un coup d’Etat militaire en 1984. Elle quitte ce monde sans avoir eu un enfant.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin