Antoine Dogbo Guilavogui, secrétaire fédéral de l’UFDG à Kankan

La décision du président Alpha Condé de muter Aziz Diop, jusque-là préfet de Kankan, à Coyah, réjouit fortement les opposants basés dans la capitale de la Haute Guinée. C’est le cas d’Antoine Dogbo Guilavogui, le secrétaire fédéral de l’UFDG (le principal parti d’opposition du pays) à Kankan. L’opposant salue le départ d’un homme qui, selon lui, a été un obstacle à l’encrage de la démocratie dans cette préfecture. Il l’a dit au micro du correspondant de Guineematin.com à Kankan.

« Si vous avez bonne mémoire, Aziz a été le premier à dire que tout Kankan est d’accord pour que Alpha Condé brigue un troisième mandat. Il était maintenu ici pour les élections (le double scrutin contesté du 22 mars 2020, ndlr). Ce n’est pas la CEPI (commission électorale préfectorale indépendante) qui a chapeauté les élections, c’était le préfet Aziz Diop. Il nous a toujours empêchés de faire quoi que ce soit. Vous l’avez entendu, il a toujours dit que le FNDC n’existe pas à Kankan alors que nous vivons bel et bien, il sait qui est Dogbo.

En tant que politiciens, nous sommes heureux de son départ parce qu’il nous a toujours empêchés d’exercer sur le terrain. Vous avez vu quand le siège de l’UFDG (à Kankan) a été attaqué, on est partis le rencontrer, il causait paisiblement au téléphone, alors que les bandits étaient dans la rue, munis de coupe-coupe, de gourdins… Aziz Diop les a vus, ils sont partis casser chez nous, il n’a rien dit.

Vous voulez que je sois mécontent de son départ ? Je dis non. Je suis extrêmement content parce que je me sens en paix. Pour le moment, on a un anti-opposition qui sort de Kankan. Son départ est une joie pour nous. Aucun politicien de l’opposition ne sera content d’Aziz Diop, il nous a barré tous les chemins, il a empêché la démocratie de vivre à Kankan. Adieu Aziz Diop ! », a déclaré l’opposant.

C’est la deuxième fois que le préfet Aziz Diop est muté de Kankan pour Coyah. Le premier décret pris en janvier dernier n’avait pas été suivi d’effet. Mais cette fois, l’administrateur s’apprête à rejoindre son nouveau lieu de service.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin