Mamadouba Bangoura, maire de la commune urbaine de Kindia

La préfecture de Kindia, 2ème foyer du coronavirus en Guinée après Conakry, compte à ce jour 52 cas positifs pour 13 guéris. Au Centre de Recherche en Epidémiologie, Microbiologie et Soins (CREMS) de Pastoria, quelques 36 malades y sont hospitalisés. Malgré la montée en flèche de la maladie, les mesures barrières sont totalement ignorées par les citoyens. Devant cette situation, les autorités haussent le ton et exigent le respect de ces mesures sous peine de sévères sanctions, rapporte l’un des correspondants Guineematin.com basé dans la préfecture.

Pour faire face à la banalisation des gestes barrières édictés pour freiner la propagation du nouveau coronavirus, les autorités locales de Kindia ont tenu une réunion ce jeudi, 4 juin 2020 au bloc administratif préfectoral. La démarche vise à rappeler les citoyens à l’ordre en exigeant notamment le lavage régulier des mains, la distanciation sociale et le port obligatoire des masques.

N’Fansoumane Touré, préfet de Kindia

Pour le préfet de Kindia, N’Fansoumane Touré, l’objectif de cet échange vise à améliorer les stratégies de riposte contre le nouveau coronavirus est l’objectif de cet échange. « Nous avons organisé ce cadre d’échange avec les acteurs impliqués dans la lutte contre le Covid 19 pour se donner des idées afin qu’on puisse éradiquer cette pandémie de notre préfecture. Au niveau des populations, nous constatons avec regret le relâchement des mesures sanitaires. Ce qui est une véritable préoccupation pour nous autorités. Donc, au cours de cette rencontre, nous allons mettre en place des mesures fortes pour vaincre la pandémie chez nous. Nous allons passer par la sensibilisation dans les 2 jours pour que les populations reviennent sur les mesures », a expliqué le préfet.

Pour sa part, le maire de la commune urbaine de Kindia, Mamadouba Bangoura, toute personne appréhendée pour non respect du port de la bavette devra payer la somme de 500 mille GNF. « Aujourd’hui, l’heure est grave dans la préfecture de Kindia. Le Covid-19 se propage tous les jours et les citoyens négligent les mesures préventives. Le port obligatoire des masques, le lavage régulier des mains ne sont plus la préoccupation des populations. Alors, nous avons donné l’ordre aux forces de l’ordre de prendre tous ceux qui ne portent pas le masque ou bavette. L’intéressé passera 72h en prison et payera comme amende une somme de 500 000 GNF au lieu de 30 000 GNF. Comme ça, il ne va plus reprendre », a martelé le maire.

Dans les prochains jours, les autorités locales comptent passer à la vitesse supérieure pour faire respecter au pied de la lettre les mesures préventives contre la pandémie du Covid-19.

Mohammed M’bemba Condé pour Guineematin.com

Tél: 628518888

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin