François Bogola LAMAH, chef du secteur Koyapoulou

Un jeune homme de 18 ans se suicide par pendaison à N’Zérékoré. L’acte s’est passé dans la soirée du lundi, 6 juillet 2020, au secteur Koyapoulou, relevant du quartier Wessoua, dans la commune urbaine, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Le défunt se nomme Pé Niamey, un apprenti chaudronnier. Il s’est servi d’une moustiquaire pour se pendre dans sa chambre. Informé de l’acte, François Bogola Lamah, le chef de secteur, s’est rendu sur les lieux pour un constat. « Hier soir, vers 19h 20, j’étais en entretien avec chef de quartier à son domicile, lorsque j’ai reçu un appel téléphonique m’annonçant un cas de pendaison.

Immédiatement, le chef de quartier m’a donné des instructions d’aller voir si c’est vrai, ensuite aller informer les autorités et les services de sécurité. Ce qui fut fait. Ce matin, les services de sécurité sont venus faire le constat. Et sur ordre du procureur, ils nous ont restitué le corps pour son inhumation », a témoigné l’autorité locale.

« Pour l’instant, on ne sait pas qu’est-ce qui l’a poussé à se suicider. Parce qu’il n’y a aucun témoignage ni un écrit qui puissent expliquer les raisons de sa mort. Mais je voudrais dire à la jeunesse que l’avenir leur appartient. Donc, ils n’ont qu’à préserver leur vie. S’il y a quelque chose qui ne va pas, ils n’ont qu’à informer les gens », ajoute le chef de secteur.

Ces derniers temps, les suicides sont récurrents dans la préfecture de N’Zérékoré. Le dernier cas en date est survenu il y a environ deux mois à Boma, dans la sous-préfecture de Samoé, où un jeune d’une trentaine d’années s’est donné la mort par pendaison.

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tél : +224 620166816

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin