Alassane Ouattara et Daniel Kablan Duncan

La rumeur qui courait depuis quelques jours en Côte d’Ivoire a été finalement confirmée. Le vice-président de la République, Daniel Kablan Duncan, a effectivement démissionné. C’est la présidence ivoirienne qui l’a annoncé dans un communiqué publié ce lundi, 13 juillet 2020, précisant que le président Ouattara a accepté cette démission.

Le communiqué lu par le secrétaire général de la Présidence, Patrick Achi, indique que Daniel Kablan Duncan a remis sa démission le 27 février 2020, « pour des raisons de convenance personnelle ». Depuis, le président de la République, Alassane Ouattara, a eu plusieurs rencontres avec lui autour de la question, avant d’accepter cette démission. C’est ainsi que le chef de l’Etat a signé, le 8 juillet dernier, le décret mettant fin aux fonctions de son vice-président.

Daniel Kablan Duncan

Dans ce même communiqué, Alassane Ouattara rend hommage à Daniel Kablan Duncan, qu’il qualifie comme étant « un grand serviteur de l’Etat, un homme de devoir et d’engagement ». Monsieur Kablan Duncan a été l’un des plus proches collaborateurs du chef de l’Etat ivoirien. Il a été successivement ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Premier ministre, chef du gouvernement, et vice-président de la République.

Sa démission est rendue officielle quelques jours seulement après le décès du Premier ministre, Amadou Gon Koulibaly, qui avait été désigné pour être le candidat du parti au pouvoir à l’élection présidentielle prochaine.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628 12 43 62

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin