A trois mois de l’élection présidentielle du 18 octobre prochain, le pouvoir guinéen fait face à une contestation inédite en Haute Guinée, son bastion historique. Après trois semaines de protestation contre le manque de courant à Kankan, Siguiri aussi décide de se faire entendre. « La capitale du RPG » (surnom donné à cette grande préfecture minière) compte manifester demain, mardi 14 juillet 2020, pour dénoncer le régime du président Alpha Condé, a appris Guineematin.com à travers son correspondant sur place.

Ce mouvement de protestation est initié par une nouvelle structure créée par des jeunes et dénommée « Siguiri avant tout ». Ils entendent manifester dans les rues de la ville pour dénoncer « les fausses promesses » et réclamer l’eau et le courant. Mamady Magassouba, membre de la section RPG Arc-en-ciel de SiguiriKoura 1, est l’un des leaders de cette contestation en vue.

« Trop c’est trop ! Il y a eu trop de fausses promesses. Nous accusons à tort les cadres, mais c’est Alpha Condé lui-même qui n’aime Siguiri, il nous utilise pour arriver à ses fins. Moi, j’ai perdu mon travail à cause d’Alpha. J’ai été licencié de la SAG à cause d’Alpha, qui était alors opposant. Maintenant qu’il est au pouvoir, nous n’avons rien gagné. Nous n’avons pas d’eau ni de courant. C’est pourquoi nous avons décidé de manifester le mardi pour exprimer notre mécontentement », a indiqué Mamady Magassouba.

Selon nos informations, plusieurs cadres ressortissants de Siguiri mènent actuellement des démarches en vue d’empêcher cette manifestation de rue. Mais jusque-là, les jeunes restent fermes sur leur position. Ils disent n’être pas prêts à renoncer à leur mouvement de protestation.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin