C’est une moto (immatriculée AD 3634, appartenant à Amadou Djouldé Bah) en provenance de Conakry, qui a fait un accident dans la nuit d’hier à aujourd’hui, mardi 23 février 2021, à une vingtaine de kilomètres de Kambaya, dans la sous-préfecture de Sinta, préfecture de Télimélé. Amadou Dian Barry (la victime) était âgé de 32 ans. Il était marchand de profession, célibataire, sans enfants et logeait à Hamdallaye (Ka Nétéhoun), dans la commune de Ratoma.

Joint au téléphone par Guineematin.com, Amadou Djouldé Bah, le conducteur et propriétaire de la moto, a expliqué les circonstances de cet accident. « Je partais à Weendou Feeto (Hérico, dans la préfecture de Lélouma). Et, je voyageais sur la moto avec mon ami, Amadou Dian Barry, qui partait à Kouyan (Brouwal Sounkin, Télimélé). Nous avons fait l’accident dans un virage à une vingtaine de kilomètres de Kambaya. Il y avait un tas de sable et un gros caillou. Le pneu de devant a heurté le caillou, nous sommes tombés. Moi, je me suis relevé de moi-même, lui (Amadou Dian Barry) n’a pas pu se lever ! Un passant l’a aidé à se relever. Il a demandé à boire, il a bu et nous a dit de continuer. Lorsque que nous sommes arrivés dans un village, il a encore demandé à boire et on a continué un peu devant, il m’a dit de l’aider à aller à l’hôpital, qu’il ne se sent pas bien. Quand nous sommes arrivés dans un autre village, on a demandé un poste de santé ; mais, c’était fermé, ils nous ont dit de continuer à Kambaya. Mais, quand nous sommes arrivés à Kambaya, ses paroles n’étaient plus cohérentes. Apparemment, il avait eu un choc à la tête. Le médecin qu’on a trouvé à Kambaya lui a administré les premiers soins. Mais, il nous a conseillé de continuer à Télimélé centre qui a un hôpital approprié. Il était déjà minuit », a expliqué Amadou Djouldé Bah, très ému.

Joint au téléphone par Guineematin.com, Alpha Alimou Diallo, qui a reçu la victime pour les premiers soins a décrit les circonstances dans lesquelles a reçu Amadou Dian Barry. « Lorsqu’ils sont arrivés ici, ce que la victime disait n’était plus cohérent. Nous lui avons placé un sérum salé ; et, sa tension artérielle était à 18. Mais, quelques minutes après, on a revérifié, sa tension artérielle avait chuté de 18 à 8 ! Vu son état, on a décidé de l’envoyer à Télimélé centre. Malheureusement, il est mort avant d’arriver à l’hôpital ».

Enfin, Jamsdine Baldé, l’infirmier qui était de garde à l’hôpital préfectoral de Télimélé, dit que c’est un corps qu’ils ont reçu vers 2 heures du matin. Amadou Djan Barry, qui est originaire de Kouyan, dans la sous-préfecture de Brouwal Sounkin, rejoindra sa dernière demeure ce mardi à Kouyan.

De Télimélé, Amadou Lama Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 621686148

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin