Ministère des Mines et de la Géologie : Moussa Magassouba annonce la relecture des conventions et le retrait de certains permis

Moussa Magassouba, ministre des Mines et de la Géologie

Moins de 24 heures après sa nomination à la tête du ministère des Mines et de la Géologie, Moussa Magassouba a pris fonction ce vendredi, 05 novembre 2021. Au cours de la cérémonie organisée pour son installation officielle, le nouveau ministre a annoncé les chantiers prévus dans son plan d’action, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place. Il s’agit entre autres de relire les conventions de base en vue d’un éventuel amendement des clauses, assainir le cadastre minier pour assurer une meilleure visibilité des ressources, retirer tous les permis dormants et non actifs, etc.

« Son Excellence monsieur le président de la République m’a instruit de m’attaquer dès les premières heures de ma prise de fonction aux racines qui gangrènent le secteur minier, à savoir : la mauvaise gouvernance, la corruption, l’injustice, l’insécurité des investissements miniers et du personnel employé du secteur minier, la violation par certains opérateurs miniers du cadre réglementaire, afin que les mines puissent jouer leur rôle de développement économique dans notre pays », a indiqué Moussa Magassouba, ajoutant que son plan d’action gravitera autour de cinq principaux axes.

Il s’agit de la protection de l’environnement à travers des activités minières responsables, le respect du rôle régalien de l’État en matière de suivi et de contrôle, une meilleure redistribution des revenus miniers en faveur des communautés locales pour leur développement durable, le contenu local.

Moussa Magassouba, ministre des Mines et de la Géologie

« Nous allons relire les conventions de base et nous amenderons les clauses s’il y en a. Nous allons nous asseoir autour d’une table avec les titulaires des permis pour rediscuter les clauses afin que la République de Guinée et l’investisseur concerné en sortent tous gagnants. Nous allons œuvrer pour assainir le cadastre minier pour assurer une meilleure visibilité et une gestion plus durable des ressources et indices connus sur le territoire guinéen. En effet, tous les permis dormants et non actifs seront purement et simplement retirés, conformément aux dispositions du Code minier », a prévenu le ministre.

Moussa Magassouba annonce aussi qu’il va veiller à la sécurisation des investissements et du personnel minier pour inciter les compagnies à continuer d’investir en Guinée, mais aussi au règlement à l’amiable des différends entre l’Etat et les investisseurs.

« Chers partenaires, les différends qui opposeront l’État guinéen à un investisseur minier se résoudront dorénavant autour d’une table, pas dans une cour de justice. C’est l’engagement que nous avons à faire pour que les mines, enfin, profitent aux populations guinéennes. Car, c’est seulement à ce prix de gagnant-gagnant que les minéraux utiles de la République de Guinée vont profiter aux populations guinéennes », estime le nouveau ministre des Mines et de la Géologie.

Malick Diakité pour Guineematin.com

Tel : 626-66-29-27

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS