Le colonel Mamadi Doumbouya s’oppose à la CEDEAO : « la nomination d’un envoyé spécial n’est ni opportun, ni urgent »

Colonel Mamadi Doumbouya, président du CNRD et de la Transition

Bien qu’il se montre intéressé à collaborer avec la CEDEAO dans la conduite de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya n’est visiblement pas prêt à se soumettre aux désidératas de l’organisation sous régionale. C’est en tout cas ce que laisse entendre le chef de la junte militaire qui a renversé le président Alpha Condé dans un courrier qu’il vient d’adresser au président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Le président de la transition a désapprouvé la décision de la CEDEAO de nommer un envoyé spécial en Guinée, qui n’est « ni opportun, ni urgent » à ses yeux. Car, « aucune crise interne, de nature à compromettre le cours normal de la transition, n’est observée », a souligné le colonel Mamadi Doumbouya.

Guineematin.com vous propose de lire ci-dessous le courrier adressé au chef de l’Etat du Ghana, Nana Akufo-Addo :

Tendons-nous vers un risque de bras de fer entre la junte militaire au pouvoir en Guinée et les membres de la communauté internationale, via la CEDEAO ? Whait and see !

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS