Kankan : faute d’équipements, la nouvelle maison de la presse pas opérationnelle

Remise officiellement le 2 juin dernier par le Premier ministre, Mohamed Béavogui, à l’Association des journalistes de la région de Kankan (AJRK), la nouvelle maison de la presse locale peine toujours à être opérationnelle à cause du manque d’équipements. Une situation qui préoccupe le président de l’AJRK, Laye Famo Condé, qui interpelle le gouvernement et le Colonel Mamadi Doumbouya, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Selon Laye Famo Condé, interrogé dans la journée d’hier, mardi 07 juin 2022, la maison de la presse de Kankan est un bâtiment flambant neuf mais qui manque d’équipements.

Laye Famo Condé, président de l’association des journalistes de la région de Kankan

« L’immersion des membres du gouvernement à l’intérieur du pays nous a permis, nous qui sommes en association à l’intérieur du pays, d’être en contact avec Madame la ministre de l’information et de la communication, d’échanger avec elle, poser les problèmes auxquels les journalistes sont confrontés au quotidien dans l’exercice de leur métier. Nous avons profité de l’occasion pour exprimer toutes nos préoccupations, et je crois qu’elle a pris bonne note. Donc, nous nous attendons à un bon résultat. Ensuite, au cours de cette immersion gouvernementale, une maison de la presse flambant neuve nous a été remise. Mais, nous avons un sérieux problème d’équipements. Nous souhaitons à cet effet que le Premier ministre, le gouvernement et le président de la République nous apportent leur soutien en dotant ce bijou d’équipements pour le bien-être des hommes de médias de la région », a laissé entendre Laye Famo Condé.

Au-delà des autorités, le président de l’Association des Journalistes de la Région de Kankan (AJRK) a lancé un appel pressant à l’endroit des fils du terroir. « Notre association n’a pas les moyens qu’il faut pour équiper ce cadre de travail des journalistes. De ce fait, nous attirons l’attention de tous les fils et filles ressortissants de la région Kankan à contribuer, car cette maison commune des journalistes appartient à tous les hommes de médias de la région à savoir Kankan, Siguiri, Mandiana, Kérouané et Kouroussa. Si son obtention a été un combat d’une longue durée, nous ne souhaitons pas qu’elle reste longtemps fermée faute d’équipements », a fait savoir Laye Famo Condé.

 

De Kankan, Souleymane Kato Camara pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS