Comme annoncé précédemment, le président de la République est attendu le lundi prochain, 06 janvier 2020, à Kindia. Officiellement, le Professeur Alpha Condé sera dans la cité des agrumes pour « réceptionner les infrastructures (écoles et postes de santé) réalisées par l’ANAFIC (agence nationale de financement des collectivités) » à Golea et Samoréyah, dans la sous-préfecture de Dambakania.

Mais, sur le terrain, l’antenne locale du FNDC (front national pour la défense de la constitution) promet de battre le pavé, le même lundi, pour exprimer son opposition au projet de troisième mandat en faveur de l’actuel chef de l’Etat guinéen.

Dans un entretien accordé ce samedi à la rédaction régionale de Guineematin.com à Kindia, le coordinateur régionale de FNDC dans la cité des agrumes a laissé entendre que le président Alpha Condé n’est plus légitime à la tête de la Guinée. Alseny Farenta Camara a aussi appelé les populations de Kindia à tenir des marches généralisées dans les différents quartiers et districts de la cité de Manga Kindi, à l’occasion de la visite de l’actuel chef de l’Etat guinéen dans cette ville située à environ 135 kilomètres de Conakry (la capitale guinéenne).

Alseny Farenta Camara, coordinateur de l’antenne régionale du FNDC-Kindia

« On s’en fou que monsieur Alpha Condé vienne à Kindia. Il est libre de venir ici. Mais, en ce qui nous concerne, nous le FNDC, nous sommes décidés à marcher ce lundi, 06 janvier 2020, pour exprimer notre désaccord par rapport au troisième mandat de monsieur Alpha Condé. Pour nous, il (Alpha Condé) n’est plus légitime. Parce qu’il a parjuré… Nous (le FNDC) demandons à la population de Kindia d’organiser des manifestations pacifiques et généralisées partout dans les quartiers. Dans les 33 quartiers de Kindia et dans les 13 districts environnants, nous demandons à la population d’organiser des manifestations généralisées et pacifiques pour exprimer leur désaccord par rapport à ce projet de troisième mandat. Que chacun marche dans son quartier pour dire non au troisième mandat de monsieur Alpha Condé. Parce qu’il n’est plus légitime. Il a parjuré le 19 décembre dernier… », a notamment dit Alseny Farenta Camara.

Cette promesse du FNDC de Kindia de marcher à l’occasion de la visite du président Alpha Condé dans la cité des agrumes laisse présager des risques d’affrontements. Mais, pour le coordinateur régional de ce mouvement anti-troisième mandat à Kindia, le FNDC va combattre jusqu’au bout le projet de troisième mandat en faveur du président Alpha Condé.

« Nous allons continuer à exprimer notre désaccord de la manière la plus possible pour ne pas qu’il (Alpha Condé) mette en péril les acquis démocratique que nous avons chèrement obtenus après les évènements de janvier et février 2007 et du 28 septembre 2009… Nous irons jusqu’au bout de cette lutte citoyenne », a ajouté Alseny Farenta Camara.

De Kindia, Mamadou Baïlo Keïta et Mohamed M’Bemba Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin