La manifestation qui était prévue ce mardi, 28 juillet 2020, à Kankan, par le Mouvement Citoyen pour l’Electrification de la Haute Guinée a été étouffée par les autorités. Les jeunes se mobilisaient au niveau du rond-point Milo, lorsqu’ils ont été surpris par les forces de l’ordre.

Une dizaine de pick-up, remplis d’agents de sécurité, a fait une descente musclée sur les lieux. Les agents ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants. Actuellement, tous les grands carrefours de la ville sont quadrillés par les forces de l’ordre. De leur côté, les jeunes sont retranchés dans les quartiers et les activités tournent à la normale dans la ville.

Les jeunes qui protestent depuis plusieurs semaines contre le manque de courant à Kankan avaient accepté d’observer une trêve, à la demande du patriarche de la ville. Mais, l’incarcération des 22 protestataires interpellés lors de la dernière manifestation dans la ville a changé la donne. Ces derniers ont été déférés hier, lundi 27 juillet 2020, à la prison civile de Kankan.

Ce qui a amené le Mouvement Citoyen pour l’Electrification de la Haute Guinée à appeler à une nouvelle manifestation ce mardi pour exiger la libération de ces jeunes.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin