cellou-dalein-dA l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire de son parti, ce samedi 15 octobre 2016, le leader de l’UFDG et chef de file de l’opposition guinéenne, Elhadj Cellou Dalein Diallo, a salué la signature des accords politiques et espère que leur application permettra à la Guinée de faire triompher la démocratie et l’Etat de droit, a appris Guineematin.com, à travers un de ses reporters qui était à au siège de l’UFDG.

Dans un bref discours, le président de l’UFDG a d’abord remercié ses nouveaux militants venus de la Casse pour avoir accepté d’adhérer à son parti et estime que le processus de réconciliation dans le pays est déjà en cours. « J’ai l’occasion d’annoncer ici que la réconciliation était en train de se faire à la base. Et, comme vous le savez, les campagnes d’intoxication, de dénigrement à des fins électoralistes avaient réussi à diviser notre pays. Beaucoup de ressortissants du manding pensaient qu’une fois l’UFDG au pouvoir, c’est le cauchemar pour eux. Aujourd’hui, avec le contact, on se rend compte qu’on partage les mêmes valeurs… », a dit Elhadj Cellou Dalein Diallo.

Selon le président de l’UFDG, ces citoyens intoxiqués ont finalement compris qu’on leur mentait. « Lorsqu’on me présente comme un adversaire, comme un ennemi de la Haute Guinée, c’était à la fois injuste et frustrant. Lorsque j’étais aux TP, je me sentais là-bas comme chez moi. J’étais reçu par tout le monde. C’est la politique qui m’a peint hostile à région pour laquelle je me suis battu pour son désenclavement ».

Par ailleurs, sur la question du dialogue politique, Elhadj Cellou Dalein Diallo s’est réjoui de la signature de l’accord et estime que ce n’est ni l’UFDG, ni le RPG qui a gagné ; mais, le peuple de Guinée dans son ensemble.

Enfin, le chef de file de l’opposition guinéenne appelle désormais tous les guinéens à œuvrer pour que les décisions qui ont été acceptées de façon consensuelle soient respectées. « Je me réjouis du succès du dialogue politique parce que c’est la victoire du dialogue sur la confrontation et la violence. Je souhaite vivement que cela se pérennise. Si les décisions sont appliquées, ce sera un triomphe pour la démocratie et l’Etat de droit », a dit Cellou Dalein Diallo.

De retour de l’AG de l’UFDG, Mamadou Mouctar Barry pour Guineematin.com

 

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin