Il n’y a pas eu cours ce lundi, 20 janvier 2020 à l’ENI de Kankan. Et pour cause, les élèves-maîtres de cette Ecole Normale d’Instituteurs ont refusé de rejoindre les classes. Ils protestent ainsi contre le non payement de leur bourse d’entretien depuis le début de l’année scolaire, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Kankan.

Pourtant, tout semblait normal le matin dans cette école où sont formés des instituteurs. Les élèves sont venus comme d’habitude et se sont réunis autour du mât pour la montée des couleurs. Mais après cela, ils ont refusé de rejoindre les classes.

Bamba Babara Yattara, membre du comité des élèves de l’ENI de Kankan

« On n’a pas reçu nos bourses d’entretien depuis le début de l’année, donc nos amis ont dit qu’ils ne vont pas rentrer en classe tant qu’ils n’auront pas leur argent ou une information claire là-dessus. On a rencontré le directeur, il a dit qu’ils n’ont pas encore reçu l’argent. Il a assuré que dès que l’argent sera disponible, ils nous le donneront. Mais, cela n’a pas suffi pour rassurer certains élèves, qui ont décidé de protester en refusant de rentrer dans les classes », explique Bamba Babara Yattara, membre du comité des élèves de l’ENI de Kankan.

Abdoul Karim Sifa Camara

Karim Sifa Camara est l’un des protestataires. Il justifie ce mouvement par la situation financière difficile que vivent les élèves-maîtres de l’ENI de Kankan. « Vous savez que la situation des élèves à l’ENI de Kankan n’est pas facile, la vie n’est pas rose ici, surtout quand tu ne vis pas avec tes parents. Personnellement, ma situation financière est compliquée, parce que si mes parents ne m’envoient de l’argent, je n’en gagne pas. Les étudiants de l’Université de Kankan ont reçu leur argent, pourquoi pas nous ? Ça c’est de l’injustice. Peut-être que l’argent est venu et qu’ils (les responsables de l’ENI) ont gardé ça à leur niveau », soutient-il.

Informé de la situation, le directeur de l’établissement, Morikè Camara, est venu autour du mât pour tenter d’expliquer la situation aux élèves. Mais, il a été interrompu par des jets de pierres, qui ont provoqué une véritable débandade sur les lieux.

Aly Kaké, inspecteur régional de l’enseignement technique et de la formation professionnelle de Kankan

Interrogé par Guineematin.com, l’inspecteur régional de l’enseignement technique et de la formation professionnelle de Kankan, Aly Kaké, a promis que la situation sera bientôt réglée. « Le pécule est certes en retard, mais ce n’est pas bloqué. Il y a des problèmes d’ordre national et budgétaire. Mais, le département est sur pied et tout va rentrer en ordre cette semaine. Je crois que d’ici quelques jours, ils recevront leur bourse d’entretien », a-t-il rassuré.

Les élèves-maîtres de l’ENI de Kankan promettent de ne pas reprendre les cours jusqu’à ce qu’ils rentrent en possession de leur bourse.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin