Saikou Yaya Diallo, membre de la Coordination nationale du FNDC

Le juge des référés s’est prononcé ce lundi, 6 juillet 2020, sur la requête des avocats du FNDC relative à la non-exécution de l’ordonnance de remise en liberté de Saïkou Yaya Diallo. Il a ordonné la libération immédiate de l’enseignant, membre de la coordination nationale du Front National pour la Défense de la Constitution, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Dans les conditions normales, Saïkou Yaya Diallo, chargé des questions juridiques du FNDC, devait être libéré depuis plus d’un mois. Le 21 mai 2020, la présidente de la première chambre de contrôle de l’instruction de la cour d’Appel de Conakry a rendu une ordonnance demandant la libération de l’opposant à un troisième mandat pour le président Alpha Condé. Mais le procureur général a refusé d’exécuter cette décision, pourtant insusceptible de tout recours. Ce qui a obligé le collectif des avocats du FNDC à saisir le juge des référés pour protester contre l’attitude du parquet général.

Et dans son ordonnance rendue ce lundi 6 juillet au tribunal de première instance de Kaloum, le juge des référés a rejeté l’exception d’incompétence soulevée par le parquet et a ordonné la remise en liberté immédiate de Saïkou Yaya Diallo. Il a enjoint au procureur général, le directeur de l’administration pénitentiaire et le régisseur de la maison centrale de Conakry, de procéder aux diligences nécessaires pour l’exécution de cette ordonnance.

Maître Thierno Souleymane Barry, avocat, membre du collectif des avocats du FNDC

Ce qui réjouit maître Thierno Souleymane Barry, membre du collectif des avocats du Front National pour la Défense de la Constitution. « On ne peut être que contents et satisfaits, même si ça nous mal à l’aise qu’on en soit arrivé là. Qu’une décision de justice insusceptible de recours ne soit pas exécutée. Nous espérons cette fois que cette décision respectée, que notre client sera libéré pour qu’il puisse se concentrer à sa défense au fond », a dit l’avocat.

Arrêté le 7 mai 2020, Saïkou Yaya Diallo est poursuivi pour violences, voie de fait, menaces et injures publiques.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628 12 43 62

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin