Mairie de la commune urbaine de Siguiri

Situé à 15 kilomètres de la commune urbaine de Siguiri, le district de Bakarysackolado n’a pas de dirigeant à l’heure actuelle. Le président de ce district, Mamady Condé, a jeté l’éponge hier, mardi 7 juillet 2020. Sa démission fait suite à un affrontement qui a opposé ses partisans à ceux de son vice-président, Fodé Traoré, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé dans la région.

Cela fait plusieurs mois que les relations n’étaient en odeur de sainteté entre Mamady Condé, le président du district de Bakarysackolado, et son vice-président, Fodé Traoré. Les partisans du dirigeant local accusent le maire de Siguiri de vouloir faire remplacer Mamady Condé par Fodé Traoré, considéré comme étant très proche du maire. C’est dans ce contexte tendu qu’un incident banal a tourné en affrontement dans la journée du lundi, 6 juillet 2020.

Le maire de Siguiri a envoyé un camion transportant du sable, devant servir à faire une clôture pour sécuriser le nouveau forage de Bakarysackolado. Mais au lieu d’aller décharger le sable chez le président du district, le camion s’est dirigé vers le domicile de son vice-président. Ce qui a irrité les partisans du président du district, qui ont voulu s’attaquer au domicile de son adjoint. Avant l’intervention des forces de l’ordre, les accrochages entre les deux camps avaient déjà fait trois blessés.

C’est au lendemain que cet incident que monsieur Mamady Condé a décidé de démissionner. Il dit n’être plus intéressé par le poste qu’il a occupé pendant plusieurs décennies. « Je suis président de ce district depuis 40 ans, mais je n’ai rien gagné. Donc, à mon âge-là, je n’ai vraiment pas besoin de faire de la politique pour un poste. J’ai décidé donc de me retirer définitivement de la présidence de ce district. J’ai déposé le cachet chez le doyen du village pour qu’on puisse le remettre à celui qui sera choisi par les habitants du village », a-t-il indiqué.

Désormais, le problème se situe au niveau de la succession de Mamady Condé. Plusieurs jeunes de Bakarysackolado annoncent déjà qu’ils n’accepteront pas Fodé Traoré comme étant leur président de district. Ils exigent l’organisation d’une élection pour désigner un nouveau dirigeant. La tension reste donc palpable dans la localité.

Mamady Konoma Keïta pour Guineematin.com

Tél. : 625810326

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin