Le verdict est tombé dans l’affaire opposant le substitut du procureur de la République près le tribunal de Dubréka, Abou Nantenin Konaté, au Colonel Mamoudou Kaba de la gendarmerie nationale. L’Officier a été reconnu coupable et condamné à 18 mois de prison assortis de sursis et à une amende de deux millions de francs guinéens. L’annonce a été faite par la Cour d’Appel de Conakry ce jeudi, 9 juillet 2020, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Le Colonel Mamoudou Kaba était poursuivi pour des faits qui se sont produits au poste de contrôle de Kénendé, à Dubréka en mai dernier. La Cour l’a déclaré coupable des faits d’outrage à magistrat, injures publiques et restriction des libertés individuelles. Pour la répression, il écope de 18 mois de prison assortis de sursis et d’une amende de 2 millions GNF.

Par ailleurs, la Cour d’Appel a ordonné le retrait de son habilitation d’Officier de Police Judiciaire pour une période d’un an.

Par contre, les infractions de vol, menaces de mort, coups et blessures volontaires n’ont pas été retenus contre le Colonel Kaba. Il est renvoyé des fins de poursuite pour ces infractions.

Nous reviendrons !

Depuis la Cour d’Appel, Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin