Mamadou Maladho Diaouné, secrétaire chargé des affaires électorales de l’UFDG à N’zérékoré

Mamadou Maladho Diaouné, secrétaire chargé des affaires électorales de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) à N’zérékoré, n’en a pas fini avec les ennuis judiciaires. Après avoir eu des démêlées avec la justice au mois de mars dernier, qui se sont soldés par un non-lieu, monsieur Diaouné vient à nouveau d’être placé sous contrôle judiciaire. La nouvelle de son inculpation est tombée ce jeudi, 9 juillet 2020, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

La machine judiciaire ne laisse pas de répit aux membres du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). Inculpé pour incitation à la révolte et complicité d’incendie volontaire, Mamadou Maladho Diaouné de l’UFDG avait été placé sous contrôle judiciaire le 14 mars dernier. Le 23 juin, il a fini par bénéficier d’un non-lieu.

Quelques jours après, revoilà ce membre influent du FNDC à N’zérékoré dans les filets du Tribunal de Première Instance de N’zérékoré dans une ambiance de chasse aux opposants. Il est à nouveau placé sous contrôle judiciaire en rapport avec les évènements meurtriers survenus du 22 au 24 mars 2020 dans la capitale de la Forêt. Selon nos informations, il est poursuivi pour des faits de complicité d’incendie et d’incitation à la violence.

A suivre !

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tel : +224620166816/666890877

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin