Le nouveau secrétaire général chargé des collectivités décentralisées de Siguiri, Mohamed Oularé, qui occupait le même poste à Faranah, a été officiellement installé dans ses fonctions ce vendredi, 10 juillet 2020. La cérémonie a été marquée par l’absence notoire et injustifiée de son prédécesseur, Siné Magassouba, muté à Faranah dans les mêmes fonctions, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Pourtant, cette cérémonie d’installation de Mohamed Oularé au bloc préfectoral de Siguiri, a réuni de nombreux responsables administratifs : les 12 sous-préfets, les maires et les services déconcentrés, sous la présidence du préfet, le Colonel Moussa Condé. Siné Magassouba, « victime » de cette permutation, n’a pas daigné se présenter.

Le préfet, surpris par cette attitude, n’a pas caché son embarras. « C’est avec une peine que je prends l parole. Mon vœu est de me séparer avec mes collaborateurs dans la bonne humeur. Quand on se voit, qu’on se jette dans les bras. Mais, Dieu a voulu ainsi. Le général sortant a créé la chaise vide. Je ne sais pas pourquoi. Mais, j’estime que vous (Mohamed Oularé), vous allez le recevoir bien à Faranah », a dit le Colonel.

Mohamed Oularé, nouveau secrétaire général chargé des collectivités décentralisées de Siguiri

Pour sa part, le secrétaire général entrant a tendu sa main à ses nouveaux collaborateurs. « Je tends la main franche et fraternelle à mon homologue, monsieur le secrétaire général de l’Administration, car c’est lui et moi qui constituons les deux pieds de monsieur le préfet. Je tends la main à tous les services déconcentrés et à toutes les collectivités locales pour une complémentarité positive face au processus de paix et de développement à Siguiri. Je tends la main à la société civile et aux médias qui constituent le contrepoids d’un pouvoir démocratique. Je tends la main aux forces de défense et de sécurité, garantes de l’intégrité territoriale et des institutions républicaines. Je tends la main à tous les partis politiques, soucieux de l’avenir de la Guinée en général, et de Siguiri en particulier, notamment le RPG arc ciel. Je tends la main aux jeunes, forces vives et dynamiques pour leur participation à la consolidation de la paix et du développement à Siguiri ».

Il faut dire que la tension montait ces derniers jours entre Siné Magassouba et le préfet, le Colonel Moussa Condé.

De Siguiri, Bérété Lanceï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin