Malgré la perturbation des cours par la grève du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) et la trêve forcée liée au coronavirus, les examens nationaux de la session 2020 sont prévus du 5 au 28 août prochain. Au lycée Kipé, dans la commune de Ratoma, les encadreurs soutiennent que les programmes seront bouclés avant le jour j. L’annonce en a été faite par le censeur dudit lycée, Amadou Barry, interrogé par un reporter de Guineematin.com dans la journée de ce mardi, 14 juillet 2020.

Malgré les multiples écueils qui ont jalonné l’année scolaire, les autorités ont décidé de la tenue des examens nationaux du 05 au 28 août 2020.

Les préparatifs du baccalauréat unique, prévu du 25 au 28 août 2020, vont bon train au lycée Kipé, dans la commune de Ratoma. Selon le censeur Amadou Barry, le réaménagement des programmes lors de cette reprise partielle des cours leur a permis de combler le gap créé par la fermeture prolongée des classes.

Amadou Barry, censeur du lycée Kipé

« Au niveau du lycée Kipé, les programmes se passent très bien. Nous pensons que pour les 3 semaines qui nous restent d’ici le début des examens, nous pensons que les programmes seront totalement achevés. Actuellement, nous nous situons dans les 93% dans l’exécution des programmes. Donc, ce qui reste-là peut être bouclé en 3 semaines. Je profite de l’occasion pour dire à nos élèves de se tenir prêts pour ces examens nationaux. Parce que les programmes ont été dispensés dans les conditions normales et nous pensons que le degré de compréhension aussi a suivi. Et, avec le temps que nous avons mis au repos, ils ont profité de cela pour revoir ce qui n’a pas été compris. Et actuellement, nous sommes en train d’achever les programmes qui seront suivis des séances de révisions intenses parce que même maintenant-là, les cours se déroulent de 8 heures à 14 heures ; et à partir de 14 heures, ce sont des séances de révisions qui commencent avec les professeurs », a-t-il expliqué.

Aboubacar Oumar Camara, élève en classe de Terminale Sciences Sociales au lycée Kipé

Pour sa part, Aboubacar Oumar Camara, en classe de Terminale Sciences Sociales, a dit être suffisamment prêt pour ces examens. « Les cours qui sont programmés pour ces examens se passent très bien. Lorsque nous venons à l’école, nous y restons de 8 heures à 18 heures. Nos professeurs nous accompagnent dans ce sens. Donc, moi je pense que nous sommes prêts…. ».

Fatoumata Yarie Traoré, élève en Terminale Sciences Sociales 4 de Kipé

Même son de cloche chez Fatoumata Yarie Traoré, également en Terminale Sciences Sociale, a dit être prête à affronter le bac unique. Elle rêve d’ailleurs être lauréate. « Je suis préparée disons à 80 % pour les examens. Je le dis ainsi parce qu’à cause de la pandémie du Covid-19, les programmes n’ont pu être terminés encore. Mais avec l’allure qu’on a, on espère que ça ira. Parce que les révisions se passent bien, les professeurs sont motivés, les élèves aussi. Après les cours de 14 heures, à 15 heures on recommence les révisions jusqu’à 18 heures 30 minutes. Je pense qu’au lycée Kipé, au moins 90% des élèves auront le bac. Et moi personnellement, en plus d’être admise en classe supérieure, je rêve d’être parmi les lauréats », a-t-elle indiqué.

Le lycée Kipé va présenter 499 candidats cette année, dont 173 filles. Ils sont repartis comme suit : 73 candidats en Sciences Expérimentales, 221 en Sciences Sociales, 205 candidats en Sciences Mathématiques.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin