Écartée de la course à la présidentielle du 18 octobre prochain, l’Union Démocratique pour le Renouveau et le Progrès (UDRP) compte bien prendre sa revanche sur le régime Alpha Condé. La formation politique, dirigée par Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou, promet de se battre pour assurer la victoire du principal opposant guinéen, Cellou Dalein Diallo.

L’UDRP est l’un des 37 partis politiques qui ont signé des accords d’alliance avec l’UFDG ce samedi, 26 septembre 2020, pour accompagner la candidature de Cellou Dalein Diallo à la présidentielle du 18 octobre. La particularité de cette formation politique, c’est qu’elle avait décidé de présenter un candidat à cette élection. Mais contrairement aux 12 autres partis ayant émis le souhait de prendre part à cette compétition électorale, la candidature de l’Union Démocratique pour le Renouveau et le Progrès a été rejetée par la Cour constitutionnelle. Une décision purement politique, selon Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou.

Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou, président du parti Union Démocratique pour le Renouveau et le Progrès (UDRP)

« Depuis très longtemps, nous étions en train de nous préparer. Et, nous avions eu la confiance de tout le groupe que nous avions constitué, depuis les coordinations en forêt, les coordinations des ressortissants de la Guinée forestière surtout aux Etats Unis d’Amérique où nous avions créé un groupe qu’on appelle ARGUIFA. Alors, fort de ce soutien, nous avions déposé notre candidature. Malheureusement, le jour où nous déposions notre candidature, il se trouve qu’il y a eu une réunion au niveau de la présidence, où certains de nos frères qui sont apprivoisés par le pouvoir, ont dit qu’il ne fallait pas que notre candidature passe parce qu’elle était une menace supplémentaire », soutient le président de l’UDRP.

Mais malgré le rejet de sa candidature, ce parti d’opposition n’a pas baissé les bras. Ses responsables ont décidé d’accompagner la candidature du président de l’UFDG à cette élection. C’est ainsi qu’ils ont créé, avec 36 autres formations politiques, un front commun dénommé Alliance Nationale pour l’Alternance et la Démocratie (ANAD). Le président de l’UDRP assure que son parti va déployer toute son énergie sur le terrain pour permettre à Cellou Dalein Diallo de remporter cette présidentielle et empêcher Alpha Condé de s’octroyer un troisième mandat à la tête de la Guinée.

« Je suis de la catégorie de ceux qui meurent difficilement. Alpha Condé à tout fait pour m’écarter, peut-être c’était pour me décourager, mais je ne suis pas de cette catégorie. Nous allons transformer toute cette frustration qui est ressentie jusque dans les confins de la Guinée forestière en énergie de vote contre Alpha Condé. Nous avons fait une enquête sérieuse où il s’est révélé que dans 100% des cas de nos militants, surtout dans notre préfecture d’origine, nous sommes à 100% d’adhésion au principe de pouvoir faire alliance avec mon ami et frère Elhadj Cellou Dalein Diallo », a dit Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou.

Ibrahima Sory Diallo et Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tel. (00224) 621 09 0 18/ 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin