Guinée : malade, Mamadi Condé, « Madic100frontières », renvoyé en prison sans soins (ministère de la justice)

Mamadi Condé, alias Madic 100 frontières

C’est dans un communiqué de ce lundi, 21 décembre 2020, que le ministère de la Justice a annoncé que Mamadi Condé, alias « Madic100frontières » est renvoyé en prison, à la maison centrale de Conakry, sans avoir bénéficié des soins, malgré sa maladie. A en croire le département de la justice, c’est la deuxième fois ce lundi que Madic100frontières s’est fait hospitaliser sans recevoir des soins.

Dans son communiqué, le ministère de la justice accuse le prisonnier qui est malade d’avoir refusé de se faire consulter par les médecins de l’hôpital public, Ignace Deen. On ajoute que Mamadi Condé, alias Madic100frontières, aurait dit ne confier ses soins sanitaires qu’à « son médecin traitant qui est au Canada ». Les arguments du Gouvernement (qui ramène ainsi un malade en détention sans soins) laissent penser que cet autre militant de l’UFDG en détention pourrait craindre le sort de ses prédécesseurs qui ont perdu la vie à l’hôpital national Ignace quelques heures seulement après y avoir reçu des soins : Roger Bamba, Thierno Ibrahima Sow…

Malheureusement, le pouvoir de Conakry qui a arrêté plus de trois cent (300) Guinéens responsables de l’UFDG, proches de Cellou Dalein Diallo (ou supposés comme l’être) refuse toujours à ces derniers un procès qui aurait pourtant permis à plusieurs d’entre eux de se faire libérer, n’ayant rien à se reprocher.

A rappeler qu’au-delà de Mamadi Condé, alias Madic100frontières, plusieurs autres prisonniers politiques du régime Alpha Condé sont malades ; mais, ils sont toujours détenus à la maison centrale de Conakry sans jugement. Jusqu’à quand ?

Attendons de voir !

Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS